Sport & Collection ’21 au Circuit du Val de Vienne

Last updated on 7 février 2022

Sport & Collection – 500 Ferrari est devenu un incontournable pour moi depuis mon arrivée dans le Limousin. Sportives et voiture d’exception de toutes les époques se donnent rendez-vous sur le Circuit du Val de Vienne pour la bonne cause, la recherche contre le Cancer. Et cette année encore j’en ai pris plein les yeux durant mon passage éclair !

Décalé au dernier moment afin de profiter de l’allègement des règles sanitaires, je me retrouve à devoir faire un choix entre Sport & Collection sur le Circuit du Val de Vienne et le Grand Prix de France Historique au Circuit Paul Ricard. Face à un tel dilemme, j’ai choisi… de ne pas choisir : je veux faire les 2 ! Direction Le Vigeant pour assister à la journée de roulage privée et aux derniers préparatifs le jeudi après-midi, veille de l’ouverture au public. J’irai au Paul Ricard samedi & dimanche ! 😅

Afin de varier un peu mon approche sur un événement que je fréquente depuis près de 10 ans, je me suis fixé 2 objectifs majeurs : faire un peu de Car Spotting à l’entrée du circuit comme je l’avais fait au Paul Ricard un peu plus tôt dans l’année (article à retrouver ici) et surtout apprivoiser mon objectif de location – un énorme 100-400 mm – en bord de piste. Avec un tel zoom, l’idée sera de pouvoir faire de beaux portraits rapprochés des autos en action. 📸

Une petite F40 pour commencer !

A peine garé à l’entrée du circuit, direction le bord de route pour faire quelques photos des participants qui reviennent après la pause déjeuner. Malgré la lumière très dure de ce début d’après-midi, ça me semble un horaire opportun pour voir arriver de beaux spécimens. Il est 14h11, je suis arrivé depuis moins de 10min et … BAM, une F40 pointe le bout de son capot ! 😲

Première voiture qui passe et déjà des étoiles dans les yeux : la chance du débutant dirons-nous !

C’est vraiment de dos que la F40 est la plus impressionnante.
Et encore, vous n’avez pas le bruit rauque du V8 bi-turbo pour vous faire dresser les poils sur les bras !

Bon, le Car Spotting, ça c’est fait ! Et de quelle manière !Je le répète à longueur d’article lors de mes balades, mais qu’est-ce que c’est bon de voir/shooter les voitures de mes rêves sur la route ! 😍

Traversée du paddock au pas de course

Pour rejoindre le bord de piste, je traverse rapidement le paddock où plusieurs stands sont en cours d’installation. Je jette également un petit coup d’œil aux box laissés ouverts pour y découvrir de très belles pépites. Jaguar XJ220 & XE SV Project 8 (Ouf!), Ferrari SF90, Monza SP2, 488 Pista & F40, Lamborghini Huracan STO… cet après-midi s’annonce très prometteuse ! 😎

Un duo de Supercar magnifique et … un tractopelle ?! Je reviendrai, promis, je reviendrai !

Une incroyable Ferrari Monza SP2 rien que pour moi … C’est l’un des charmes de cette journée privée !

Par habitude – mais surtout parce que j’adore ça – je fais un petit détour par la Pitlane avant de filer vers le bord de piste.

Cliquez sur la galerie pour profiter du grand format et des commentaires 😉

Malgré toutes ces beautés, je ne dois pas perdre mon objectif de vue : de beaux portraits rapprochés en bord de piste. Alors en route ! 🙂

1er shooting avorté !

Donc, montage de mon méga téléobjectif 100-400 et direction le dernier virage du circuit, au bout de la voie des stands. Je suis plein d’ambition, gonflé à bloc mais au bout d’une dizaine de clics je déchante direct : Mais c’est tout flou !!! 🤬 Avec ou sans filtre polarisant, avec ou sans monopode et même en augmentant la vitesse d’obturation à des niveaux indécents … impossible d’avoir la moindre photo nette. Enfin, si, il y en a bien quelques unes dans le lot mais ça ressemble fort à un coup de bol. 😢

Un pilote qui rentre aux stands au ralenti… pas vraiment les photos d’action que j’avais en tête !

Du coup, je bascule sur mon 70-200 F4 habituel et tout de suite les résultats sont bien plus sympas. Mais côté gros plans on repassera. Enfin de tout façon au bout de quelques minutes, drapeau rouge, évacuation de la piste … Voilà voilà ! 🙄

Déambulation dans le paddock

Je mets donc à profit cette interruption du spectacle en piste pour retourner dans le paddock. Avec un peu de chance le tractopelle aura libéré mon duo de Supercars des ’90s exposé par la Collection Anna Lisa et le stand Lamborghini sera installé. Même si beaucoup doivent encore arriver, il y a tout de même quelques très belles autos à détailler ! 😍

C’est beau, très beau, très très beau … XJ220 / F40, un duo qui a marqué mon adolescence !

Ma 1ère rencontre avec la toute dernière Lamborghini Huracan Super Trofeo Omologato.
Une voiture de course homologuée sur route, tout simplement.

Et maintenant la plus extraordinaire des Aventador, la SVJ. Lamborghini a amené ses plus belles autos sur les terres de Ferrari !

Cliquez sur la galerie pour profiter du grand format et des commentaires 😉

C’est parti pour « Le tour de Sylvain »

Donc session piste, 2ème essai. Le circuit est assez grand et comme j’ai prévu d’emprunter la voie de sécurité extérieure, il va falloir marcher un peu. Le jeu en vaudra-t-il la chandelle ? Je ne le saurai qu’à la fin de la journée ! 😆

Ce petit plan devrait vous aider à me suivre durant ma longue marche sous le soleil !

Dès les premières images, c’est tout de suite beaucoup plus concluant. Je commence par cette pit-lane et son atmosphère que j’aime tout particulièrement, même si lors de cette journée privée on est loin de l’effervescence du week-end. 🙂

Passer l’objectif à travers l’une des ouvertures du grillage et en prendre plein les oreilles à chaque passage… c’est juste jouissif !

Personne pour monter en passager ? Je veux bien me dévouer !

J’ai vraiment un faible pour les McLaren, surtout dans cette teinte orange !

Bon, assez perdu de temps, direction le gauche en descente après le « Trop tard » pour quelques filés de 3/4 face. L’idée sera d’inclure le rail et/ou le vibreur au 1er plan pour donner un côté graphique à l’image. Beaucoup de déchets mais quand c’est réussi, t’es vraiment content ! 🤩

Ce n’est pas une course … ce qui n’empêche pas d’assister à quelques petites batailles amicales en piste !

Après avoir vu la STO dans le paddock, l’Huracan parait « nue » !

Ça fait toujours son petit effet quand tu parviens à réaliser l’image que tu avais en tête !

Direction la sortie du « Trop Tard », un spot photo très utilisé sur ce circuit que je n’avais pourtant jamais vraiment pratiqué. Et le résultat est sympa ! Surtout que j’ai enfin trouvé d’où venait le problème avec le 100-400 : j’avais désactivé la stabilisation par erreur. Le boulet … Du coup, je me force à vraiment cadrer serré, bien plus qu’à mon habitude.

Ce n’était pas intentionnel mais les étoiles dans les yeux de cette 458 font toute la différence !

Porsche 911 vs Peugeot RCZ … il n’y a pas match !

Des années que je vois ce genre de photos dans le programme de Sport & Collection. Cette fois-ci, c’est moi qui l’ai faite !

Idem dans la ligne droite vers le « Trop tard », une telle possibilité de zoom offre vraiment de nouvelles possibilités. C’est peut-être encore plus frappant dans l’épingle où j’ai pu intégrer le vibreur extérieur dans mes images mais aussi le vibreur intérieur ! 😍

Qui a dit que les Ferrari devaient être rouges ?

Une des rares photos où l’on perçoit vraiment l’effet du filtre polarisant : cela transperce les vitre, élimine les reflets, renforce les couleurs. Mais quelle plaie à régler !

Voilà exactement ce que j’étais venu chercher : une monstrueuse Supercar à l’approche d’un vibreur !

Ensuite ce sont des zones que je n’avais jamais exploré. On m’avait dit que c’était trop loin, pas très intéressant … mais je tenais à me faire une idée par moi même. La ligne droite était longue, très longue, d’autant que je n’avais plus rien à boire depuis longtemps et le soleil cognait sérieusement. Mais tant pis, j’y suis, j’y reste ! Et finalement la vue avec la ferme en fond m’a semblé originale. Après cette traversée du désert, je découvre le « Trop vite » avec des voitures qui te sautent à la figure en sortie de virage.

Juste pour ce point de vue champêtre inédit je suis satisfait du détour.

Ah si seulement Peugeot avait osé une version route de son 207 Spyder !

Un peu moins extrême et surtout homologué sur route, ce KTM X-Bow est certainement un formidable jouet !

Et j’ai conclu cet après-midi sur un spot que je n’avais pas pu exploiter l’an dernier à cause d’un drapeau rouge : 3/4 face & 3/4 dos en folie ! En définitive, je suis plutôt satisfait d’avoir suivi mon instinct pour faire ce tour de piste extérieur car j’ai pu faire des photos différentes des précédentes éditions et prendre mes marques en vue des prochaines. 🙃

Et parce qu’avant d’être un fan de photo je suis surtout un grand passionné de voitures, voici une galerie très riche pour illustrer la diversité des autos présentes en piste. La proportion de sportives modernes est bien plus grande que durant le reste du week-end, les anciennes n’étant pas encore arrivées. Mais c’est finalement pas pour me déplaire 😅

Cliquez sur la galerie pour profiter du grand format 😉

Avec le soleil qui commence doucement à baisser et la piste qui va bientôt fermer, le timing est idéal pour filer le long de la route et shooter tout ce qui passe !

Car Spotting & Golden Hour !

Je vous vois venir : « Il finit sa journée en roue libre attendant bêtement que de belles Supercar lui passent sous le nez. Il n’aura plus qu’à appuyer sur le déclencheur… On t’a connu plus ambitieux Sylvain !« . En un sens, ce n’est pas complètement faux, mais n’oubliez pas que le Car Spotting était l’un de mes objectifs du jour ! Et puis, me connaissant, vous savez que j’essaierai tout de même d’obtenir un résultat esthétique, à la hauteur des beautés mécaniques que j’aurai sous les yeux. Mon terrain de jeu se résumera aux 200m qui séparent le paddock de la route et un petit bout de départementale. Alors … mission accomplie ? Je vous laisse juger ! 😋

Un drapeau italien aurait été plus approprié mais ne faisons pas la fine bouche, la Performante se suffit à elle-même !

Oups démasqué ! Le fossé n’était pas assez profond … à moins que ce ne soit à cause de mon gilet jaune !

J’attendais une auto emblématique pour conclure cette session en bord de route : cette Jaguar sera parfaite ! J’ai clairement été charmé par cette anglaise tout en muscles !

Cliquez sur les images pour profiter du grand format et des commentaires 😉

Il est bientôt 19h, le Speedy est garé juste à côté de moi, il est temps de rentrer. A moins que … 😇

Ultime surprise!

A cet instant, je suis globalement satisfait des photos que j’ai pu faire. J’ai fait beaucoup de piste, plus que d’habitude, mais c’était nécessaire pour découvrir de nouveaux spots photo sur ce circuit que je connais bien désormais. D’autant plus que je voulais apprivoiser mon nouvel objectif en vue du Grand Prix de France au Paul Ricard que je couvrirai à partir de samedi. La session de spotting a tenu toutes ces promesses et j’ai passé l’après-midi entouré de Supercars ! Sauf que … j’ai vraiment très soif alors je vais tout de même retourner au paddock pour acheter à boire à la buvette.

Mais non ! Une Ferrari Monza SP1 est apparue. Deux Monza dans la même après-midi, pincez-moi, je rêve !

C’est à ce moment-là qu’un homme s’approche de la Ferrari Monza et commence à enlever les barrières. Je tente d’en savoir un peu plus.

  • « Bonsoir Monsieur, elle va rouler?  »

Et c’est ainsi que va débuter une toute nouvelle aventure complètement inattendue et absolument magique. Oui, je sais, ce n’est pas très cool de faire durer le suspense mais je vous assure que les 2 heures qui ont suivi méritent un article dédié. 😉

Pour info, le 28ème Sport & Collection se déroulera du 2 au 5 Juin 2022. (toutes les infos sur le site S&C)

@ bientôt pour de nouvelles Aventures Automobiles !


Que vous soyez participants, organisateurs, spectateurs ou simples lecteurs, n’hésitez pas à laisser un mot en commentaire, ça fait toujours très plaisir !

Ce reportage vous a plu ? Inscrivez-vous à la newsletter ou suivez-moi sur Facebook et Instagram pour être informés des nouvelles publications ! 😉

Envie de prolonger l’expérience au sein de mon univers ?

Choisissez votre prochaine destination sur la carte Aventures Automobiles.

8 Comments

  1. Avatar
    casimir
    7 janvier 2022
    Reply

    Encore de magnifiques photos et de superbes caisses 😍😍Mention spéciale pour la 620R, la SP2 à l’arrêt et la Pista bleu en action.Un meeting avec un densité de supercar assez impressionnante d’ailleurs… 👍

    • Avatar
      Sylvain
      7 janvier 2022
      Reply

      Et encore, ça c’est la veille de l’événement … imagine la densité de bijoux automobiles le week-end à proprement parlé ! 😉 Après, c’est pas Goodwood non plus mais ça vaut clairement le déplacement !

  2. Avatar
    Fredo
    7 janvier 2022
    Reply

    Magnifiques photos 😍😍 On se répète souvent mais bravo pour le boulot accompli! J’attends la suite 😁

    • Avatar
      Sylvain
      7 janvier 2022
      Reply

      Merci Fredo ! 🙂 Pour la suite, ça devrait pas trop trop tarder, sauf imprévu bien sûr ! 😇

  3. Avatar
    Blackrookie
    8 janvier 2022
    Reply

    Bon, ben faudra faire mieux l’an prochain ! 😄(Toujours challenger l’artiste 😎). De bien belles images comme on a vu assez souvent en 2021 finalement. Ne change rien (meme si tu allèges un peu le programme 2022, on compte sur toi pour ces reportages superbes et passionnants).

    • Avatar
      Sylvain
      8 janvier 2022
      Reply

      Gros coup de pression dès le premier reportage publié en 2022 … Outch 😅

  4. Avatar
    The Maxque.
    9 janvier 2022
    Reply

    L’arrière de l’Aventador SVJ Lamborghini !!! Et bien d’autres merveilles pour les yeux (dommage rien pour les oreilles📡). Tes photos (et commentaires) font rêver !! Merci pour le partage.

    • Avatar
      Sylvain
      9 janvier 2022
      Reply

      Merci 🙂 Pour les oreilles, il y aura une petite surprise à ce sujet dans le prochain article 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *