Rallye Occitanie, Terres du Sud ’22

Last updated on 27 juin 2022

Je ne savais pas à quoi m’attendre … et j’ai été conquis. Entre le vignoble languedocien, le sud des Cévennes, un petit bout de Larzac et quelques ravissants petits villages, l’Occitanie nous a réservé de très belles surprises !

Enfin ! Ce rallye Occitanie – Terres du Sud est l’un des rares classiques des Rallyes de la Marterie que je n’avais pas encore couvert. Et cette année encore, ma participation était incertaine jusqu’au dernier moment pour diverses contraintes perso et de l’organisation. Mais finalement j’y serai le jeudi / vendredi quand le groupe en profitera également le samedi/dimanche. Les gourmands !😅

JeudiVendredi
 Parc naturel régional du Haut-Languedoc, du Minervois et du vignoble languedocienLe causse du Larzac, le Mont Aigoual et le Cirque de Navacelles
Cliquez sur la journée de votre choix pour y accéder directement 😉

Jeudi 12 Mai, en route !

Départ d’Albi de bon matin pour intercepter le groupe peu avant la première pause. Max, l’organisateur, m’avait conseillé la D81 entre Albi et Lacaune. Et bien je confirme que c’est une excellente façon de commencer la journée ! 😋

Barrage de Laouzas

Mes fidèles lecteurs savent que je voue un culte inconditionnel aux ponts en pierres. Mais vous ne savez peut-être pas que les barrages me fascinent presque tout autant. Alors quand j’ai vu que le tracé empruntait le barrage de Laouzas, sur la commune de Nages dans le Tarn, j’ai immédiatement imaginé une vue plongeante sur le convoi. Mais la végétation en a décidé autrement … et je n’ai toujours pas de drone ! 🤣

Au prix de nombreux essais, je finalise une composition « évolutive » pour maximiser le nombre de photos au passage du 1er groupe. Max, traditionnel ouvreur du Groupe 1, ayant fait l’acquisition d’un Porsche Cayman S pour seconder son habituelle Lotus Elise S1, ça rajoute une certaine pression. Les premiers clichés de ce Croco sont très attendus ! 😎

Pour le second groupe, variation autour du même thème en regagnant l’autre rive.

Ces roches sombres étonnent, elles ressemblent aux pierres volcaniques d’Auvergne !

Un petit footing plus tard, je suis de nouveau au volant de mon Speedy pour changer de spot en vue de l’arrivée imminente du Groupe 3.

Dans la forêt…

Après le barrage, ce sont quelques kilomètres de sous-bois qui nous accompagneront jusqu’à la pause. Couché par terre face à un enchaînement gauche droite, c’est un grand classique de mes Aventures Automobiles. 😇

Pause au Lac de la Raviège

10h45, c’est l’heure de la pause au bord du Lac de la Raviège. Ça me permet de retrouver l’ensemble des participants quelques minutes. C’est toujours un plaisir de revoir les copains de rallyes en rallyes et faire connaissance avec les nouvelles recrues. La météo est au beau fixe et le sourire sur tous les visages !

Même pas le temps d’un pti Coca, faut déjà que je file me placer en bord de route. Tandis qu’ils feront le tour complet du lac, je vais court-circuiter l’itinéraire pour les retrouver un peu plus loin. 😇

Groupe 1 en mode Explozoom !

Après le passage de la vingtaine de voitures, les pêcheurs peuvent reprendre leur activité en toute quiétude en espérant que les poissons ne se soient pas tous enfuis ! 🤣

Attention, virage serré !

Ayant zappé le contour du lac et ces nombreux petits virages, direction la D941. 50 km plutôt roulants permettant d’enchainer les grandes courbes à bon rythme. La chaussée est large, très large, et c’est le genre de route que je pratique finalement assez peu en photo. Mais lors des repérages, j’ai mis le doigt sur une épingle à gauche qui devait m’offrir un beau panorama sur les collines Héraultaises.

Vite, pas une seconde à perdre, je dois changer de spot pour le Groupe 2 !

Le bonheur de rouler en groupe !

Finalement, je rattrape assez rapidement l’Alpine de Bruno. Alors que j’aurais pu vous vanter mes talents de pilote ou l’extraordinaire efficacité de mon Speedy, je dois vous avouer que la réalité est bien moins excitante. En effet, le convoi s’est rapidement retrouvé coincé derrière une petite Clio qui passait par là ! 😆

Ces quelques kilomètres passés à rouler avec mes camarades furent absolument délicieux. Une partie en hauteur pour admirer le paysage, quelques courbes rapides à flanc de falaise mais surtout une section de mini-virolos absolument divins en arrivant sur Minerve ! 😍

Minerve, Cité Cathare !

Max l’avait bien précisé dans le descriptif du rallye « Déjeuner au restaurant « Aux 2 Rivières » à Minerve, célèbre cité médiévale classée parmi les plus beaux villages de France« . Mais je n’y pensais plus jusqu’à ce que je découvre les lieux lors de mes reconnaissances. Le décor est dingue, pourtant il n’a pas été aisé de trouver un point de vue pour mettre en valeur les voitures, le village et le pont pour une photo façon « Carte postale ». 😏

Un pied sur le Speedy, l’autre sur un panneau de signalisation, un équilibre bien précaire qui ne manque pas de surprendre Pierre !

Quelques mètres plus loin, les gorges de la Cesse et du Briant s’ouvrent face à nous …

C’est au cœur de ce magnifique village que nous allons déjeuner sous un soleil de plomb. Mais après un début de saison plutôt humide pour moi, je ne vais pas me plaindre ! 🌞

Je pars sitôt le dessert englouti pour profiter encore un peu du charme de ce village médiéval. Cette visite au pas de course à un petit goût de trop peu tant les lieux méritent vraiment que l’on s’y attarde. Qu’est-ce que j’aurais aimé descendre au cœur du cirque pour y découvrir les nombreuses grottes ! A défaut de vous rendre sur place, si vous souhaitez en savoir plus sur Minerve, je vous recommande de parcourir ce lien. 😉

Au cœur du vignoble Languedocien

En ce début d’après midi, l’enjeu photographique est clair : mettre en évidence le vignoble Languedocien. Au delà des vignes en elles-mêmes, j’avais vraiment envie d’intégrer l’une ou l’autre de ces petites maisons qui semblent perdues au milieu des champs. 🙃

Au cœur des vignes, ce n’est pas qu’une image !

C’est vert comme dans mon Limousin mais … je ne vois pas souvent ce genre de plantes par chez moi !

Des vignes, des vignes … et encore des vignes !

Pause Karting … ou pas !

Avec bien plus de 30°C, une pause rafraîchissante est fort bienvenue ! Le timing étant réduit … on se contentera de regarder la piste de Kart avec envie. Le GP de Karting, ce sera pour dimanche ! 🏎

Boucle forestière en Lotus Elise

Lorsque Max me transmet les itinéraires, je cherche immédiatement des moyens de  » couper à travers champs » pour multiplier les shootings. Mais depuis quelques temps, je guette également les boucles qui me permettent de monter en passager pour une séance photos embarquées ! 🙃

En attendant mon carrosse, focus sur ces fleurs jaunes qui habillent les collines du Haut Languedoc.

Ma voiture travelling ? Pas de McLaren cette fois-ci mais une très sportive Lotus Elise Cup 250 ! Ça secoue pas mal d’autant que le revêtement est parfois assez dégradé. Mais ce sont surtout les virages serrés qui me forcent à travailler les abdos sous peine d’atterrir sur Jérémy, mon pilote du jour ! 🤣

Et c’est parti pour un shooting spécial Alpine A110 !

Et finalement, c’est une des photos bras en l’air, à l’aveugle, qui me plaira le plus !

Alternant shooting / roulage à bon rythme, cette petite parenthèse dans ma journée me fit le plus grand bien. Et je réalise que si mon Speedy me procure beaucoup de bonheur, une Lotus avec des watts et une belle sonorité, c’est un bon cran au dessus en termes de sensations ! 😍

La corniche au dessus de l’Orb

La fin de journée nous ramène à Avène, cité thermale bien connue des jeunes parents pour qui les crèmes éponymes font partie du quotidien ! Mais on est plutôt là pour parler de la Haute Vallée de l’Orb et cette superbe corniche qui clôturent notre journée de roulage. Juste exquis ! 😎

Après un peu d’escalade, les lieux prennent une toute autre dimension …

Elle n’est pas belle cette vallée ?!

Le retour sur le plancher des vaches a failli tourner à la catastrophe puisque le petit arbuste qui devait m’aider à descendre a fini sur la route avant moi ! 😱 Peut-être temps que je me mette au régime … ou alors j’investi dans un drone ! 😅

L’instant d’avant, un énorme bus masquait la frêle Lotus Elise. Une fraction de seconde plus tard, une voiture me bouchera la vue après avoir frôlé ma cuisse. Entre les deux, cette belle image ! 🙃

Les derniers viennent de passer devant moi… ne reste plus qu’à aller faire le plein pour être prêt demain matin. La densité de stations services dans la région étant assez faible, vaut mieux ne pas jouer avec le feu. Du coup, obligé de rebrousser chemin et faire un nouveau passage sur cette délicieuse D8 … Mince alors ! 😇

Le fond de l’air s’est rafraichi en ce début de soirée, idéal pour profiter des joies du cabriolet !

Quand j’arrive à l’hôtel je croise ceux qui reviennent du Spa ou de la piscine ! Je passerai le repas en face de Jean-Christophe, tout récent Ferrarista qui vient de réaliser un rêve de gosse avec cette Ferrari 458 Italia. Alors que j’ai couru après le temps toute la journée, c’est un vrai bonheur de pouvoir enfin se détendre et discuter entre passionnés. Un dernier diabolo avec Max & Jérémy puis il sera temps d’aller dormir ! 😴

Vendredi 13 Mai, Objectif Cirque de Navacelles !

Levé de bonne heure et de bonne humeur, je suis d’attaque pour une nouvelle journée d’aventure. Plusieurs participants nous ayant rejoint ce matin, les groupes sont sensiblement étoffés et modifiés, ce qui n’est absolument pas pour me déplaire ! 😇

Je vous le disais en introduction de cet article, ma venue lors de ce rallye n’était absolument pas garantie. Mais lorsque Max m’a transmis l’itinéraire et que je suis tombé sur la vue incroyable du Cirque de Navacelles … je voulais absolument immortaliser le groupe dans ce décor grandiose. On a donc fait en sorte que ce soit possible ! En attendant, la matinée nous réserve de bien beaux paysages ! 😅

A la lisière du Larzac

Nous quittons donc le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc pour rejoindre le Parc Naturel Régional des Grands Causses et plus précisément le haut plateau karstique du Larzac. Pour avoir emprunté à de nombreuses reprises l’A75 entre Montpellier et Clermont-Ferrand, j’étais vraiment ravi de pouvoir me rendre dans cette zone désertique où seuls quelques arbustes tiennent compagnie à des rochers calcaires sortis de nulle part !

Je remonte en vitesse dans le Speedy pour rejoindre la queue de peloton quelques instants plus tard. 😋

Des lignes électriques, des bâtiments agricoles … la civilisation ne serait elle pas si loin ?

Le deuxième spot photo de la matinée – une maison en pierres à l’abandon – étant « pollué » par les voitures des voisins garées devant, j’ai dû faire demi-tour pour rejoindre le hameau précédent. Je me suis ainsi retrouvé pris de court lors de l’arrivée du groupe 2, mais j’ai tout de même réussi à sauver les meubles. Ouf ! 😅

Il y a de la vie dans le Larzac, et de superbes maisons en pierres parfaitement restaurées !

A ce moment-là, il me manque tout de même un élément essentiel du Causse du Larzac : les roches calcaires !

Maudits travaux !!

Alors que le groupe prend une pause bien méritée dans le charmant petit village d’Aumessas, des travaux modifient l’itinéraire et me font de nouveau perdre pas mal de temps. Sans compter sur ces camions chargés de bois impossible à doubler… Bref, je sens bien que ça va être tendu sur les pentes du Mont Aigoual ! 🙄

Mont Aigoual, nous voilà !

Les grumiers m’ayant enfin libéré le passage, les vallées de l’Arre et de l’Hérault sont avalées à bon rythme. J’entame l’ascension du Mont Aigoual à la recherche d’un point de vue dégagé situé proche du sommet. Après avoir galéré à retrouver le spot repéré sur Google maps, j’installe le Speedy sur le bas côté au niveau d’une épingle et à peine ai-je mis un pied à terre que j’entends déjà l’échappement du Cayman de Max. Heureusement que j’aurai un peu plus de marge pour les autres groupes! 😅

En cas de pépins, les épingles ça reste une valeur sûre pour les photos !

Voici l’une des rares trouées permettant d’apercevoir le Val d’Aigoual, la végétation étant très dense tout le long de la montée !

Arrivés au sommet, on prend quelques minutes pour souffler. Il faut dire que l’ascension du Mont Aigoual comporte une portion d’une dizaine de kilomètres particulièrement tourmentés qui mettront à l’épreuve les estomacs sensibles. D’ailleurs, le mien commence à se faire entendre… A table !! 🍽

Le Cirque de Navacelles, enfin !

Après le village de Rocamadour lors du Rallye des Châteaux (lire l’article ici), Max nous propose de découvrir un autre Grand Site de France : le Cirque de Navacelles. Arrivés sur les lieux, on est littéralement stupéfait par ce que nous avons sous les yeux.

Au fond d’un cirque de deux kilomètres de diamètre et 300 mètres de profondeur, fermé par des défilés à l’amont et à l’aval, la Vis a creusé un grand méandre, abandonné naturellement il y a 6000 ans, dessinant ainsi un croissant de prairie fertile au centre duquel pointe le «Rocher de la Vierge». 

www.cirquenavacelles.com

Je vous passe les détails concernant les prises de vue pour vous laisser profiter des images ! 😉

La descente au cœur du cirque commence par une série d’épingles très serrées…

Le dénivelé est vraiment important d’un lacet à l’autre…

Et l’on découvre tout à coup ce méandre asséché trônant au centre de ce « cratère »!

On descend jusqu’à franchir la Vis par un pont parfois submergé …

puis après environ 8 kms sur la corniche….

Un sentiment à l’issue de cette découverte ? C’est encore plus beau que je l’avais imaginé. Cerise sur le gâteau, j’ai vraiment l’impression d’avoir réussi à trouver des points de vue variés pour illustrer les différents aspect de ce lieu unique ! 😍

Bye bye les copains !

Tandis que le reste du groupe continuera sa découverte de la région jusqu’à dimanche, ce Rallye Occitanie – Terres du Sud se termine ici pour moi. Et quel final me direz-vous ! Je retrouve toute cette joyeuse bande de passionnés pour boire un dernier verre. « 1 Ice Tea, 1 Coca et 1 Orangina svp. Un seul verre suffira, c’est tout pour moi ! » 🤣 Je n’en ai pas trop parlé mais la chaleur est véritablement accablante, surtout dans cet environnement très minéral. Les tables installées à l’ombre sont les bienvenues !

Profitez bien de la suite du rallye, bande de gourmands !

Au moment de la séparation, nombreux sont ceux à me témoigner leur gratitude / encouragements / félicitations concernant mes photos et mon investissement pour immortaliser les Rallyes de la Marterie. Des mots qui me touchent profondément car je mets tout mon cœur et mon énergie dans ces reportages ! ❤

Ultime péripétie !

Il ne me reste plus qu’à reprendre le Speedy pour enquiller 500km d’autoroute en repensant aux merveilleux paysages traversés ces 2 derniers jours. Seulement voilà, à cet instant, j’ai une toute autre préoccupation : trouver une station service de toute urgence !! Complètement obnubilé par le timing afin d’arriver au plus tôt au Cirque de Navacelles pour dénicher le meilleur point de vue, j’ai zappé de refaire le plein en cours de journée. Ça fait déjà près de 20 kms que le témoin d’essence s’allume au gré des montées / descentes. Prochaine station à 24 kms… je ne suis pas serein du tout ! 😱

Finalement, tout est bien qui fini bien et après avoir injecté 30l de SP98 dans mon Speedy, nous filons en direction de mon cher Limousin !

@ bientôt pour de nouvelles Aventures Automobiles !


Que vous soyez participants, organisateurs, spectateurs ou simples lecteurs, n’hésitez pas à laisser un mot en commentaire, ça fait toujours très plaisir !

Ce reportage vous a plu ? Inscrivez-vous à la newsletter ou suivez-moi sur Facebook et Instagram pour être informés des nouvelles publications ! 😉

Envie de prolonger l’expérience au sein de mon univers ?

Choisissez votre prochaine destination sur la carte Aventures Automobiles.

18 Comments

  1. Avatar
    The Maxque.
    1 juin 2022
    Reply

    La Provence est souvent qualifiée de plus belle région de France avec la côte très touristique et l’arrière pays plus sauvage mais tes reportages mêlant tes passions autos-photos démontrent qu’il existe d’autres bien belles régions. Tes lecteurs/participants doivent certainement apprécier d’y retrouver les sensations vécues lors des rallyes.

    • Avatar
      Sylvain
      1 juin 2022
      Reply

      Tu as mis le doigt sur un point essentiel : la découverte de nouvelles régions et la recherche de spots photos représentatifs est vraiment l’un des aspects les plus exaltants de ces rallyes touristiques ! 😉 Et bien souvent, les participants découvrent des paysages qu’ils n’ont qu’entraperçu durant la balade puisqu’ils étaient focalisés sur la conduite ! 😅

  2. Avatar
    casimir
    1 juin 2022
    Reply

    Il fonctionne super bien ce nouvel appareil. 😋 On va donc dire que c’est ton talent la constante. 👍 Les photos du barrage, la 250 cup verte de Niniche en statique et surtout cette inspiration « evoesque » bras levé plutôt qu’à la perche sont particulièrement réussies! 😍😍😍 Et bien d’accord avec ton autre grand fan : on voyage avec toi, par les images et le texte et on a envie de découvrir de nombreuses routes et régions. Merci !

    • Avatar
      Sylvain
      1 juin 2022
      Reply

      Merci pour ton soutien inconditionnel Casimir ! 🤗

  3. Avatar
    Blacksrookie
    2 juin 2022
    Reply

    Soutien inconditionnel, l’appareil n’y est pour rien ! Tu est doué pour cet exercice, y pas photo !

    • Avatar
      Sylvain
      2 juin 2022
      Reply

      😂 Merci Alain !! Si si, je te confirme que l’appareil photo aide un peu quand même ! 📸

  4. Avatar
    VP.
    2 juin 2022
    Reply

    Que rajouter? Les photos sont belles, le récit est beau. A nouveau un superbe article!

    • Avatar
      Sylvain
      2 juin 2022
      Reply

      Merci, chaque commentaire fait très plaisir ! 😉 Que rajouter ? Ta petite Elise S1 jaune qui pète le feu aurait été la bienvenue ! 😋

  5. Avatar
    Laurent
    3 juin 2022
    Reply

    Ayant eu le plaisir de participer à cette belle aventure, je ne me lasse de regarder ces photos pour m’y replonger.Les photos sont magnifiques et d’une grande qualité.Merci Sylvain et rendez-vous pour le prochain rallye en Ardèche 🙂

    • Avatar
      Sylvain
      7 juin 2022
      Reply

      Merci beaucoup Laurent ! 🙂 Pas de rallye d’Ardèche pour moi, alors il faudra bien ouvrir les yeux pour te fabriquer de beaux souvenirs car le décor promet là aussi d’être grandiose! 🤩

  6. Avatar
    The Maxque.
    8 juin 2022
    Reply

    Cet article sur la 2ème journée de ce rallye « Occitanie terres du sud  » ne fait que confirmer mon 1er commentaire. Et il n’y a pas que le Cirque de Navacelles qui stupéfait, tes photos et articles sont dignes de figurer dans «Auto Géo » ta prochaine revue (et je suis impartial) ! 😃

    • Avatar
      Sylvain
      8 juin 2022
      Reply

      Un père objectif pour juger du « travail » de son fiston ?! On aura tout lu ! 😅

  7. Avatar
    Thierry
    10 juin 2022
    Reply

    Belles photos encore une fois, ça donne envie d’aller faire un petit tour dans cette belle région, voir même de participer à une de vos sorties. J’aime beaucoup la photo de la vallée, avec la 458 sur la route, bravo.

    • Avatar
      Sylvain
      10 juin 2022
      Reply

      Merci Thierry ! La Ferrari 458 vue d’en haut est effectivement l’une de mes photos coup de cœur du rallye 😍 Et si tu devais participer, je pense que tes 2 bavaroises devraient se sentir à l’aise, chacune à leur façon 😉

  8. Avatar
    15 juin 2022
    Reply

    Une jolie balade, les petits villages et le cirque de Navacelles, c’est juste waouh ! 😀

    • Avatar
      Sylvain
      15 juin 2022
      Reply

      En effet ! 🙂 Et tout ça sous un soleil radieux ! 🌞

      Merci d’être passé me lire 😉
  9. Avatar
    1 juillet 2022
    Reply

    Magnifique parcours, et superbes photos du cirque de Navacelles que j’adore. Merci beaucoup.

    • Avatar
      Sylvain
      1 juillet 2022
      Reply

      Merci ! 🙂 Malheureusement, nous n’y passons que trop rapidement. J’imagine que les randonneurs qui ont le bonheur de passer quelques jours sur place, dans votre gite notamment, doivent en profiter encore plus ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *