La Traversée du GP Limoges Classic ’21

Last updated on 18 novembre 2021

Anciennes, sportives ou d’exception, c’est un convoi très hétéroclite de près de 150 voitures qui va ainsi sillonner la campagne de la Haute-Vienne se parant de ses plus belles couleurs en ce début d’automne. En route pour la Traversée du GP Limoges Classic 2021!

Les conditions sanitaires n’étant pas encore remplies pour retrouver le format initial du GP Limoges Classic avec un circuit en ville, l’Automobile Club du Limousin a reconduit la formule qui m’avait enchanté l’an dernier (lire l’article ici) ! C’est un vrai plaisir de voir ces balades touristiques enfin sortir de l’ombre des roulages sur routes fermées.

J-1, Repérage Père / Fille

En 2020, je m’étais levé le dimanche matin à l’aube pour faire les ultimes reconnaissances du parcours et valider mes spots photos. Lors du passage du convoi, je n’ai pas trop le temps de réfléchir alors une préparation minutieuse est d’autant plus appréciable. Seulement cette année j’ai vraiment fait énormément de sorties photo alors une demi-journée de plus, je me suis dit que c’était abuser de la patience de mes proches. Enfin, jusqu’à ce que j’ai une idée de génie. 😇

« Dis Lily, ça te dit d’aller voir une rivière, un château et une forêt avec Papa demain matin ? Tu pourras prendre ton appareil et faire des photos toi aussi. » 📸

Un Papa très malin !

Nous voilà donc partis, ma fille de 8 ans et moi, à la recherche des meilleurs emplacements pour la balade du lendemain. Morceaux choisis d’une belle matinée entre un père et sa fille !❤

Malgré une météo maussade, on a passé une belle matinée ensemble et je suis fin prêt pour la balade du lendemain matin ! 👌

Départ à la Technopole de Limoges

Après avoir récupéré mon ami Philippe, fidèle compagnon du GP Limoges Classic, on se rend à la Technopole d’Ester à Limoges pour 8h. Et déjà, la file d’attente des participants est longue … très longue ! Malin, je me suis garé plus loin pour profiter de ce spectacle et ainsi recueillir des infos précieuses sur la composition du convoi.

C’était aussi l’occasion de croiser des visages connus, des participants fidèles … c’est bon d’être à la maison après une année à parcourir la France !

Impasse sur le Bois de la Mazelle

Pour le premier spot du matin, gros dilemme. L’itinéraire sort de Limoges pour rapidement entrer dans le Bois de la Mazelle, au Palais sur Vienne. C’est ici que j’étais l’an dernier … mais aussi en 2018. La lumière y est magique et la nature se pare des merveilleuses couleurs de l’automne. Oui mais voilà, mon crédo c’est la variété, le défi, alors je me contenterai de regarder les belles images des années passées ! 🍂

L’étang de Saint Priest Taurion

Ponts en pierres, fougères … c’est du classique dans le Limousin. Mais une petite route qui longe un étang, ça fait longtemps que j’espérais trouver un spot de ce type. J’aurais préféré que le cortège l’emprunte en sens inverse mais je vais faire de mon mieux. En tout cas, en attendant les voitures, on profite du calme des lieux. C’est beau … juste beau !🤩

Finalement c’était bien plus compliqué que prévu pour intégrer voitures et étang dans le cadre ! D’autant qu’à vouloir tout faire, j’ai changé d’objectif et me suis un peu fourvoyé dans les réglages. Et puis ça défile tout de même à bon rythme. J’en suis presque à regretter l’Estafette en voiture ouvreuse comme lors des premières éditions ! 🙃

Bras au dessus de la tête, ultra grand angle, je clique un peu au pif en me disant qu’il y en aurait bien une ou deux sympa dans le lot. Et ce fut le cas … Ouf !

Surprise du chef en fin de convoi : une Lancia Stratos !

Qu’est-ce que ce fut intense pour un premier shooting. Si je n’étais pas bien réveillé, maintenant c’est chose faite !

Château de Plantadis, St Martin Terressus

On rejoint assez rapidement le cortège qui est à l’arrêt juste avant le parking du Château de Plantadis. Et comme j’ai repéré les lieux la veille, je connais un raccourci. Demi-tour !

Mais avant, une petite photo souvenir de cette très jolie réplique de Lancia Stratos, la reine des rallyes dans les ’70s !

Et hop, me voilà téléporté à l’avant du bouchon !

Pose Flash McQueen fugace pour cette 911 GT3 avant de rejoindre le parking du château.

Sur le parking, les participants échangent leurs impressions sur ces premiers kilomètres, déambulent à la découverte des autres voitures … tandis que je file photographier la façade du Château de Plantadis à peine entrevue la veille !

Pas étonnant que de nombreuses cérémonies soient organisées ici, le cadre est vraiment superbe !

Malgré la quiétude des lieux, pas question de s’éterniser, il faut déjà se remettre en route pour le prochain spot photo.

En route vers Saint Leonard de Noblat

C’est à seulement quelques centaines de mètres du château que j’avais repéré cette petite route bucolique, bordée de roseaux et d’un muret en pierres. Mais voilà … tout ne se passe pas toujours comme prévu ! 😡

Heureusement que Philippe était là pour faire le guet car finalement ils passent par la départementale juste au dessus ! Retour au Speedy au pas de course, démarrage en trombe, insertion un peu cavalière au sein du cortège et réflexion intense pour trouver un plan B ! 🤔

Passer la 3 et doubler tout le monde n’est pas une option envisageable … même si c’était très tentant !

Je retrouve la route reconnue la veille avec Lily. Des longères typiques du Limousin, une succession de virages … il faut absolument que je trouve un endroit pour m’arrêter. Par chance, il y a juste un petit chemin à gauche. Clignotant, frein à main, je m’extrais du Speedy le plus vite possible et me voilà de nouveau opérationnel ! C’était chaud … 😅

Et comme par magie, c’est pile lors du passage de ma McLaren chérie !

Le hasard fait vraiment bien les choses !

Enfin pas toujours puisqu’un énorme 3008 s’est inséré dans le convoi ! Comment ça, il fait partie de l’organisation ? 😋

Et je retrouve vite mes habitudes en me glissant dans un fossé !

C’est donc satisfait mais passablement essoufflé que je remonte en voiture et récupère la 911 qui ferme la marche. Lorsqu’on arrive à Saint-Léonard de Noblat … misère, encore un bouchon. Si seulement je pouvais abandonner le Speedy là, en plein milieu de la route, pour les shooter lors de leur entrée dans la ville. Et c’est là que Philippe se propose de prendre le volant… me laissant ainsi de nouveau courir comme un dératé pour remonter la file sous le regard ébahi des passants ! 😝

150 voitures qui arrivent en ville, forcément ça coince !

Saint Léo est une cité médiévale connue notamment pour ces maisons à colombages. Et dès hier j’avais en tête d’immortaliser le passage des voitures devant cette superbe façade !

Allongé sur le trottoir, je cherche le meilleur point de vue. Mais lorsque je relève la tête, je réalise que je bloque le passage d’une poignée de piétons ! Oups, désolé …

Alors que le groupe fait une halte sur la place et part découvrir les alentours, on file directement vers la sortie de la ville. Les possibilités de photos y sont nombreuses et je veux être le mieux préparé possible !

Du coup je ne verrai pas cette charismatique Dodge Viper RT-10 venue en spectatrice … Grosse déception. Heureusement que TiboRecShoot était là pour l’immortaliser ! 😉

Alignement des planètes à St Léo !

Je retrouve donc la D941 à la sortie de Saint Léornard de Noblat. 300m plein de potentiel photographique. Sur place, je comprends rapidement qu’il va falloir composer avec un trafic plus dense que prévu… c’est que j’ai plus l’habitude des petites routes de campagne que des grandes artères en ville. On va croiser les doigts 🤞

Et finalement, tout se passe pour le mieux lorsque les voitures arrivent !

Alors que je m’attendais à un convoi groupé puisqu’ils repartaient tout juste de la pause, il n’en est rien et après un premier groupe d’une trentaine de voitures les participants passent devant mon objectif en ordre dispersé.

Ça va faire 15 minutes que je suis allongé par terre et mes abdos commencent à être congelés ! Il faut dire que le bitume de ce trottoir ne voit pas souvent le soleil. Et même si Philippe se régale en dévisageant les automobilistes qui se demandent bien ce que fait un gilet jaune allongé au sol, il va falloir que je bouge ! 🥶

Après le bouchon de la N7 dans les ’60s, voici l’embouteillage de Saint Léo !

Et alors que je viens de traverser la route – pour une raison qui m’échappe encore puisque le point de vue est minable ! – voilà que tout ce petit monde s’arrête ! Oui oui, tout le monde se fige là, sur ces 300m magiques … Je ne sais pas pourquoi, et d’ailleurs peu m’importe sur le moment, mais il faut que j’en profite un maximum ! 😁

On poursuit avec ces maisons sur pilotis se reflétant dans la Vienne et une DS à la couleur absolument improbable !

Il faut juste garder à l’esprit que ça reste une route … et que des voitures peuvent arriver en sens inverse !

Un petit air de Ni Fast Ni Furious ! Je rêve ou il parie son Smartphone là ? 🤣

Je n’ai pas tenu le compte des voitures mais il me semble que l’essentiel est déjà passé. Et puis je dois ramener Philippe chez lui, c’est son anniversaire, tout le monde l’attend et on est déjà à la bourre. On retourne en direction du Speedy quand … je réalise que le meilleur est peut-être encore à venir ! 😲

Et quand il n’y en a plus … il y en a encore ! A table !

Finalement, ce shooting statique sur la route aura duré un peu moins de 15 minutes mais qu’est-ce que c’était bon ! D’autant plus que ce fut parfaitement inattendu. La matinée fut extra et j’ai déjà hâte que l’après-midi commence ! 🙃

Retour à la Coupole d’Ester !

Mais chaque chose en son temps et il nous reste encore à rejoindre Limoges et la Technopole pour manger un morceau. 🍖

Je gare le Speedy et je vais donc rejoindre Tibo au bord du rond point. Nous passons quelques minutes à échanger sur nos matinées respectives. Je suis vraiment curieux et impatient de voir les photos qu’il a fait de la balade d’autant qu’il a choisi le Bois de la Mazelle et sa sublime lumière ! 😉

Découvrir l’album de TiboRecShoot

Je reste toujours admiratif de l’exhaustivité de ces albums !

Pendant ce temps-là, les participants arrivent encore et encore pour le plus grand plaisir des spectateurs !

Ah … je suis – encore – amoureux ! Ma Star de l’édition 2020 est venue prendre la pose !

Zoom sur le Team LB Karting 87

Sur le parking, je tombe sur Guillaume, un collègue de boulot et membre du Team LB Karting 87. qui organise divers événements de Karting autour de Limoges. On prend quelques minutes pour échanger sur les 24h du Mans Karting qu’ils ont couru il y a tout juste 15 jours. Qualifié 7/32 – et 1er amateur – ils finiront finalement assez loin dans le classement, surtout à cause d’une erreur de stratégie dès le début de la course. Dommage mais c’est autant d’expérience acquise pour une prochaine participation 😉

Finalement, le temps passe super vite et si le départ à 14h est bien respecté je n’ai clairement pas le temps de manger. Un petit pain au chocolat et une crêpe plus tard, on va dire que j’ai déjeuné. L’après-midi peut commencer !

Le Château de Walmath, St-Laurent-les-Eglises

La découverte des châteaux autour de Limoges fait partie de l’ADN des balades du GP Limoges Classic depuis la 1ère édition en 2015. A chaque fois, c’est un moment que j’apprécie tout particulièrement, chacun d’entre eux possédant un charme unique. Alors, que nous réserve ce Chateau de Walmath à Saint Laurent les Eglises? Je ne vais pas faire durer le suspense … J’ai vraiment adoré ! 😍

Mais nous reviendrons plus tard voir le parc et le château car pour l’instant, il s’agit d’attendre le convoi dans cette magnifique allée. Le sol clair est vraiment original et très intéressant visuellement. Et que dire de cette voute végétale, des feuilles mortes en bord de chemin … Le passage des premiers spectateurs ainsi que quelques participants partis en avance vont confirmer mes impressions : c’est un spot photo de rêve et ça va être grandiose ! 🤩

Alors que j’attends depuis de longues minutes avec un Coca et un Orangina pour seuls compagnons, je vais vivre une situation aussi improbable que stressante. Je me suis installé au soleil – avec le vent ça caille sévère à l’ombre sous les arbres ! – et j’aperçois un jeune membre du personnel du château s’approcher de moi, deux énormes sacs poubelle à la main. Lui transmettant tous mes encouragements à son passage, j’ai soudain une vision apocalyptique : et s’il n’avait pas le temps d’atteindre les container, là bas, tout au fond de l’allée, avant que le convoi n’arrive ? D’autant que ces sacs semblent hyper lourds, l’obligeant à quelques pauses régulières. Si je pense un instant aller l’aider, ce serait compromettre mon shooting en cas d’arrivée des participants… le remède serait pire que le mal. Durant ces quelques minutes, j’imagine toute cette série d’image avec 2 énormes sac poubelles posés au sol, plein cadre. 😱

Hey Marguerite, tu veux pas aller l’aider ?! Non ? Tant pis … 😅

Finalement, tout est bien qui finit bien et lorsque les motards arrivent, l’allée est dégagée. Ouf! Le shooting va pouvoir commencer ! 📸

Rouge, antibrouillards jaunes et bas de caisse peints, ma config’ préférée pour cette Ferrari 348 !

A ce moment-là, les voitures passent devant moi les unes après les autres … impossible de quitter les lieux, c’est trop beau ! Alors je reste là quelques minutes avant que mon envie de variété ne reprenne finalement le dessus. Pour cette sélection, je vous ai concocté quelques petits duos sympa, régalez-vous ! 😉

Cliquez sur les images pour profiter du grand format 🙂

Oui je sais, vous l’avez déjà vue et revue cette McLaren mais … je suis amoureux, désolé ! 😅

J’imagine les yeux écarquillés des équipages au franchissement de la grille du château … l’entrée est vraiment majestueuse !

Avant d’entrer dans le parc, j’assiste à une scène assez géniale. Alors que les voitures passent au pas devant le public à l’entrée, j’entends un « Faites du bruit svp, Faites du bruit ! » Une Westflied s’exécute en faisant rugir son 4 cylindre Opel, recevant de larges sourires en remerciement. Puis arrive la Mustang verte. Le conducteur mets alors deux grands coups de gaz. Le V8 émet un grondement terrible qui méduse l’assemblée avant que tout le monde n’éclate de rire ! Génial ! 🤣

Coup de cœur Youngtimer, qu’est-ce que j’aime la Super 5 GT Turbo dans cette teinte bleue lumière !

Même si certains en ont perdu leur volant ! 🤪

Cette façade est vraiment très originale avec ces briques rouges, ces arêtes en calcaire et sa toiture en ardoise. Si aujourd’hui le château a fière allure, c’est qu’il est entièrement restauré par les propriétaires actuels depuis plus de 25 ans. En 1994, il ne restait que 4 murs, un bout de toiture et quasiment plus rien à l’intérieur puisque tout avait été pillé, la demeure étant restée ouverte aux 4 vents pendant plusieurs années … Je suis vraiment admiratif du courage et de l’abnégation de ces chatelains ! 👏 (plus d’infos ici)

Et alors que je flânais dans le parc attendant une fulgurance photographique, j’aperçois la foule qui se dirige vers un bâtiment annexe. Tel un bon petit soldat, je suis le mouvement pour découvrir … une jolie collection de voitures anciennes ! D’ailleurs, certaines d’entre elles sont disponibles à la vente. Si le cœur vous en dit, vous trouverez toutes les infos ici : Collection Duchambon. 😉

Quelle délicieuse petite surprise !

Je profite de mon gilet jaune pour doubler tout le monde et faire une photo souvenir. A l’entrée, je croise M. Duchet, Président de l’Automobile Club du Limousin, qui me félicite pour mon travail. Ça fait plaisir … mais la journée n’est pas finie et il est temps de partir pour le dernier spot du jour. D’ailleurs, je le questionne sur la suite du programme car j’ai un doute sur le timing. Bingo, la fin de parcours et la pause au Lac de Saint Pardoux ne sont pas sûrs à 100% car on est très en retard. Il me confirme toutefois qu’il n’y aura pas de changement jusqu’à Razès. Alors en route !

Et soudain … Le Mazeau !

Me voici donc sur la D50 entre la Jonchère Saint Maurice et Razès. Une départementale géniale en pleine campagne, bien sinueuse comme je les aime … s’il n’y avait pas ces maudits gravillons. Enfin, j’avais plusieurs idées de spots photos sur ces 12km : un pont étroit, un passage près d’un ruisseau ou encore une succession de virages en forêt. Mais lorsque je suis arrivé à « Le Mazeau », j’ai immédiatement su qu’il fallait que je m’arrête ici. Ce petit hameau était absolument magnifique ! 😍

Après une petite dizaine de minutes d’attente – et une nouvelle frayeur avec un habitant passant la tondeuse en plein cadre ! – c’est finalement une jolie Lotus Elise S1 qui vient rompre le silence de ce petit havre de paix… et valider mon choix par la même occasion : cela fait des années que je cherchais un hameau comme celui-ci. Et pour couronner le tout, le soleil nous offre une lumière douce et subtilement orangée en cette fin d’après-midi. Ça va être magique ! 😎

Coucou les Z’amoureux !

Quinze minutes plus tard, les choses sérieuses commencent avec la Ferrari 348 suivie d’une partie du cortège. Visiblement, le départ du Château de Walmath s’est fait par petits groupes, ce qui me permet de varier les points de vue. Bref, je suis aux anges ! 😊

C’est le coeur léger que je reprends le volant du Speedy. L’impression d’avoir vécu un moment, que dis-je, une journée hors du temps à poursuivre ce convoi autour de Limoges. La suite sera plus indécise puisque les organisateurs auront sans doute improvisé un parcours alternatif, mais qu’importe je pense vraiment avoir déjà réalisé de superbes photos depuis ce matin. 📸

Un coup d’épée dans l’étang…

Comme je suis gourmand, je me dirige tout de même vers le spot prévu à la sortie de Compreignac en me disant que sur un malentendu, il y en a bien un ou deux qui passeront … ou pas ! 🤣

Pourtant, allongé sur la route, il me semble bien entendre des bruits de moteurs suspects. Mais … rien n’a me mettre sous la dent… Etrange ! Lorsque je reconnais le rugissement féroce du V8 de la Mustang et qu’après 2 ou 3 minutes je ne l’ai toujours pas vu passée devant moi. Cela ne fait plus aucun doute : ils prennent un raccourci pour rejoindre la Technopole ! 😭

Allez, en route champion, la journée est terminée !

Une fois revenu au centre-ville, un passant me confirme la direction du cortège et quelques minutes plus tard, c’est moi la voiture-balai. A ce moment-là je réalise tout le travail des motards qui nous escortent en sécurisant intersections et ronds-points. C’est vraiment grisant de traverser la ville sans même tenir compte des feux rouges ! 😇

Il est 18h passées lorsque nous retrouvons la coupole d’Ester… soit une bonne heure de retard sur le timing prévu. Oups ! 😆

Supercar Power chez Armada Racing !

Bon, du coup c’est un peu en catastrophe que j’immortalise le stand de Armada Racing. D’autant que ces spécialistes Limougeauds de la préparation, du covering et du détailing ne sont pas venus les mains vides : Porsche 911 GT2 RS, Lamborghini Huracan STO et une incroyable Nissan GTR de plus de 1000ch ! Merci messieurs ! 🤩

Il s’en est vraiment fallu de peu car c’est quelques minutes plus tard qu’ils ont quitté les lieux. Encore une fois, c’était moins une ! 😅

Bouquet final !

Vu l’heure, le parking se vide très rapidement, chacun regagnant ses pénates après cette longue journée. D’autant plus que certains sont venus de loin pour l’occasion. Seulement voilà, le soleil se rapproche délicieusement de l’horizon alors ce n’est clairement pas le moment pour moi de partir. Attention Mesdames et Messieurs, le spectacle va bientôt commencer ! 🌞

Et les Sportives du 87 alors ?

C’est vrai ça, et le rasso des Sportives du 87 dans tout ça ?! Ben … ça finissait à 17h alors tout le monde était déjà parti. Enfin presque puisqu’un petit groupe de Megane 3RS semblait vouloir jouer les prolongations. C’est mon troisième coucher de soleil de l’année donc je commence à avoir un peu d’expérience ! A nous deux M. le Soleil, je suis prêt ! 😅

Du coup, pour avoir un aperçu complet des participants au rassemblement, c’est de nouveau du côté de TiboRecShoot qu’il faudra se tourner ! 😉

Découvrir l’album de TiboRecShoot

Après la Viper le matin, c’est la Pantera que j’ai loupé l’après-midi. Mais heureusement, Tibo est là !

Cette fois-ci c’est la bonne. Retour à la maison cheveux au vent, sourire aux lèvres … Quelle journée les amis ! 😍

Remerciements !

Je souhaitais conclure ce reportage par quelques remerciements. A l’équipe de l’Automobile Club du Limousin – Christian, Karine ! 😉 – pour leur confiance répétée d’année en année, aux Sportives du 87 – Bertrand, Tibo 👍 – pour le partage régulier de mes publications, à mon ami Philippe qui essaye chaque année de parfaire ma culture automobile lors de cette balade 😁 mais surtout à l’ensemble des participants, pilotes / passagers / motards qui m’ont encouragé tout au long de la journée par des sourires, des pouces levés et des petits mots sympa ! C’était vraiment génial de couvrir ce bel événement dans cette ambiance, l’une des plus chaleureuse de mon année d’aventures automobiles. Merci infiniment à tous ! 🥰

Ce reportage vient conclure de la plus belle des manière une année très riche pour moi. Et quel beau clin d’œil de finir à domicile, entouré de personnes qui apprécient mes photos et mes récits !

@ bientôt pour de nouvelles Aventures Automobiles !


Que vous soyez participants, organisateurs, spectateurs ou simples lecteurs, n’hésitez pas à laisser un mot en commentaire, ça fait toujours très plaisir !

Ce reportage vous a plu ? Inscrivez-vous à la newsletter ou suivez-moi sur Facebook et Instagram pour être informés des nouvelles publications ! 😉

Envie de prolonger l’expérience au sein de mon univers ?

Choisissez votre prochaine destination sur la carte Aventures Automobiles.

20 Comments

  1. Avatar
    Casimir
    11 novembre 2021
    Reply

    😍😍😳😳Juste dingue la qualité et la quantité des photos (et aussi du texte) de cet article de fin de saison…Même conclusion : merci infiniment de partager ! Et à l’année prochaine « Ferrucciosberg » 😉

  2. Avatar
    Rocheteau Didier
    12 novembre 2021
    Reply

    Un paragraphe sur les motards sécurité qui ont œuvré de manières bénévoles et à grand frais pour assurer le bon déroulement de cette magnifique balade sont les grands oubliés de ce magnifique reportage. 🙂☹

    • Avatar
      Sylvain
      12 novembre 2021
      Reply

      Si si Didier, je les ai bien mentionné en fin d’article avec une belle image en leur honneur 😉

  3. Avatar
    Alexandre
    12 novembre 2021
    Reply

    Toutes mes Félicitations Sylvain , l’article est incroyable tout comme la qualité de tes photos 😍

    • Avatar
      Sylvain
      12 novembre 2021
      Reply

      Merci beaucoup Alexandre 😍

  4. Avatar
    Lumazzi-Raynier Elie
    12 novembre 2021
    Reply

    Un article incroyable, des photos magnifiques !! 😍 Merci pour les photos qui m’en ont fait perdre le volant !! 😆

    • Avatar
      Sylvain
      12 novembre 2021
      Reply

      Merci pour votre bonne humeur, c’était Top et puis la MX5 a une bonne bouille 😄

  5. Avatar
    Desvalois christophe
    12 novembre 2021
    Reply

    Super résumé avec de très belle photos. Bravo !!!👍

    • Avatar
      Sylvain
      12 novembre 2021
      Reply

      Merci Christophe, ça fait plaisir d’avoir de nouveaux lecteurs 😉

  6. Avatar
    The Maxque.
    12 novembre 2021
    Reply

    Merci pour le clin d’œil! Tu finis l’année 2021 de la plus belle des manières avec une lumière presque aussi magique que celle du sud et de magnifiques points de vue pour mettre en valeur toutes ses belles mécaniques (quel que soit leurs âges).
    Superbe reportage !

    • Avatar
      Sylvain
      12 novembre 2021
      Reply

      Avec plaisir Papa ! 😉 Tu verras, un jour toi aussi tu succomberas aux charmes du Limousin … faut juste s’habituer à un climat légèrement plus humide que dans le Var ! 😂

  7. Avatar
    14 novembre 2021
    Reply

    Félicitations pour ce reportage bien fourni en belles photos et sûrement bien long à rédiger ! :)Il y a de tous les styles de voitures, mais j’aime toujours bien voir de très très anciennes voitures. Les prises au raz du sol sont très jolies, cela donne un bel effet, et d’autant plus quand il y a un avant-plan flou. 🙂

    • Avatar
      Sylvain
      14 novembre 2021
      Reply

      Oh Merci Anne ! 🙂 En effet, raz du sol / avant plan flou c’est un peu ma spécialité 😅

      Tu pourras te noter Saint Leonard de Noblat pour une prochaine venue en Limousin, la ville te plaira certainement avec beaucoup de choses à découvrir et une architecture intéressante ! 😉
  8. Avatar
    Blanchon
    17 novembre 2021
    Reply

    Superbe reportage, avec des photos toutes plus belles les unes que les autres. Je pense que chacun a pu reconnaître et admirer sa monture sous un angle artistique. Merci. Est-il possible de récupérer les photos de son propre véhicule ?

    • Avatar
      Sylvain
      17 novembre 2021
      Reply

      Merci, c’était vraiment l’objectif de cet article avec de très nombreuses photos. Ravi que vous ayez apprécié la touche « artistique ». La diversité des autos est vraiment incroyable et fait tout le charme de cette manifestation ! 😉 Pour les photos de votre voiture, vous pouvez m’envoyer un email à sylvain@aventures-automobiles.fr

  9. Avatar
    22 novembre 2021
    Reply

    très belles photos! Et ce circuit traverse de bien beaux paysages!

    • Avatar
      Sylvain
      22 novembre 2021
      Reply

      Merci pour votre passage Eimelle, content que vous ayez apprécié notre région 🙂

  10. Avatar
    29 novembre 2021
    Reply

    Ah ! Génial ! Un reportage de folie ! Les non-photographes n’imaginent pas souvent le travail, le temps et la peine (même si c’est une passion) dépensés. Repérage la veille, levé tôt le lendemain, le sac qui pèse de plus en plus lourd au fur et à mesure de la journée, les courses pour être au bon endroit, la respiration courte parce que l’on s’arrête de respirer pendant la mise au point/shoot, etc, etc.. Et ensuite il faut publier tout ça. Mais ton billet montre que « ça vaut le coup » et on apprécie d’autant plus tout ce qu’il a fallu faire pour arriver à ce résultat. Les photos sont top. La manifestation est vraiment superbe également. Tous modèles, toutes générations, rien qu’une passion commune pour tous les propriétaires et amateurs de belles voitures. Génial je te dis. Merci !!

    • Avatar
      Sylvain
      29 novembre 2021
      Reply

      Quel enthousiasme Cédric, Merci ! 😍 Tu as parfaitement tout résumer, dure la vie de photographe ! 😅 C’est tentant de se contenter d’un Best Of de quelques images mais ce n’est pas mon état d’esprit, j’aime trop ces voitures que n’en publier qu’une infime partie … Du coup ça prend du temps, beaucoup de temps, mais quel plaisir de s’y replonger quelques semaines/mois après ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *