Le Rallye des Volcans ’21 en détails

Last updated on 20 juillet 2021

Quel plaisir de retrouver Max et les Rallyes de la Marterie dans le Parc Régional des Volcans d’Auvergne. Au programme : des routes sinueuses et désertes au sein de paysages grandioses en compagnie d’Alpine, Lotus, Porsche, Ferrari, McLaren … Bref, tous les ingrédients d’un périple mémorable !

Puisque cet article sera publié en plusieurs parties, vous pourrez aller directement à la journée de votre choix ci-dessous. Que l’aventure commence ! 😎

JeudiVendrediSamediDimanche
Sous-bois auvergnat, Lac de Guéry et Mont Dore dans le brouillardCol de la Croix Saint Robert & Col du Pas de PeyrolCol du Pas de Peyrol et campagne auvergnateDirection Argentat sous la pluie
Cliquez sur la journée de votre choix pour y accéder directement 😉

Après deux évènements circuit – Sport & Collection au Val de Vienne et le GP de France historique sur le Circuit Paul Ricard – puis un roadtrip Ferrari Spéciales dans les Alpes, c’est ma quatrième sortie photo en 3 semaines ! Mais là je suis en terrain connu puisque nous entamons la 3ème saison du partenariat avec Les Rallyes de la Marterie et nous avons crée un belle complicité avec Max, l’organisateur : 3 groupes de 8 voitures, séparés de quelques minutes seulement et un parcours fourni plusieurs semaines à l’avance afin que je définisse mes spots photos.

Parmi les différentes destinations qu’il propose, les Volcans d’Auvergne sont une nouveauté pour moi même si j’ai déjà pu y rouler / faire des photos en de nombreuses occasions. Je sais que les paysages seront superbes et variés, les routes géniales et la météo … souvent capricieuse ! 😅

Jeudi : Joyeuses retrouvailles !

Sous bois Auvergnat

12h, je quitte mon boulot un sandwich à la main, je déjeunerai en roulant. Direction le Puy de Dôme pour intercepter le convoi après leur pause déjeuner, et plus précisément le croisement D61/D121 à Saint Jacques d’Ambur. J’arrive à cette fameuse intersection bien en avance et je prends à gauche pour trouver l’épingle préalablement repérée. Au bout de quelques centaines de mètres … je ne reconnais pas vraiment. Parfois la végétation a beaucoup changé entre la prise de vue Google Map et le jour J. Je gare le Speedy mais … le « parking » semble aussi bien différent. Je descends tout de même faire quelques repérages à pied quand soudain … Eureka ! Fallait prendre à droite à l’intersection !!! Ça commence bien ! 🤣

Là OK, je suis au bon endroit ! Il faut juste faire attention à ne pas rester coincé dans une flaque de boue !

Les lieux sont conformes à mes attentes et je remonte 200mètres pour rejoindre le Spot n°1. Un petit « S » en sous bois qui me permettra aussi une vue plus éloignée à travers les branches. Vraiment sympa ! 🌲

Je redescends ensuite vers l’épingle pour le Spot n°2. Ici ce sera ultra grand angle en espérant que les voitures soient assez groupées pour en avoir 3 ou 4 dans la même image. Le spot n°3 sera le « S » qui suit cette épingle. Au raz du sol, il faudra que je fauche le bord de route pour ne pas être embêté par les herbes hautes. Finalement, c’est un paysage qui ressemble assez au Limousin. D’un autre côté, on est vraiment très proche de la frontière avec la Creuse donc rien d’étonnant ! 😄

Très satisfait de ces 3 zones, j’entame ma remontée vers le Spot n°1 pour attendre le premier groupe … enfin, ça c’est ce qui était prévu. Car ils sont déjà là !! C’est ça d’arriver trop en avance, on prend son temps et on finit à la bourre même si Max m’avait bien alerté de leur départ du resto ! J’invente donc un spot n°2 bis à toute vitesse ! 😮

Coup de bol, les ronces, la mousse et les pierres donnent un superbe cachet au premier plan ! C’est même mieux que ce que j’avais prévu de faire. Comme quoi le hasard … 🙃

En quelques secondes ils sont tous passés, c’est déjà fini ! 😯

Bon, maintenant que c’est parti, impossible de remonter, le risque de croiser le Groupe 2 en cours de route est trop grand. D’autant que pour cette saison 2021, Claude a troqué sa superbe Lotus Exige V6 pour une démoniaque McLaren 600 LT Spider, orange de surcroit ! Je m’installe donc confortablement dans mon fossé du Spot n°3 et … plouf ! Même pas 1h que je suis là et j’ai déjà les pieds trempés ! Le grondement des moteurs commence à se faire entendre, je retiens ma respiration en attendant l’arrivée du bolide orange dans mon viseur. 📸

Reste donc à inventer un spot n°4 pour le Groupe 3 … Vu que je n’ai pas vraiment envie de m’enfoncer dans la forêt – ça risque d’être trop sombre – et que je n’ai pas le temps de remonter, j’opte pour mon fameux « Explozoom » que je n’utilise plus beaucoup ces derniers temps car trop de déchets. Grand angle, debout en bord de route, et advienne que pourra !! 😜

Avec le 10-18mm l’effet est un peu timide … le 18-135 serait plus adapté. Pour autant, pas mécontent du tout de cette image ! 🙂

Voilà, la première salve de photos est faites, on va pouvoir attaquer les choses sérieuses ! Outre ces quelques images, je retiens surtout le superbe plateau qui vient de me passer sous les yeux. Et dire que ça va durer encore plusieurs jours ! 😍

Lac de Guery

Le groupe faisant une pause au Col de Ceyssat, ça m’offre l’opportunité de les dépasser pour une seconde série cet après-midi. Et là … gros dilemne. Lac de Guéry ou Col de la Croix Saint Robert ? Les deux sont des incontournables lorsqu’on évoque le Puy de Dôme. Hum … comme choisir c’est renoncer, je ferai les 2 ! Groupe n°1 uniquement au Lac de Guery, puis je prendrai un petit raccourci afin d’espèrer les attraper également dans la descente du col vers le Mont Dore. Le timing va être tendu mais j’ai prévenu Max donc au pire on avisera ! 😅

Lac de Guéry, Alt. 1244m. Il parait qu’on peut voir le Puy de Dôme au fond … mais ça c’est quand il fait beau ! ☀

Bon, il est temps de faire un petit point météo. C’est l’été depuis 3 jours – enfin il parait ! – et pourtant ça caille et il tombe quelques gouttes de temps en temps ! Côté photo, on ne voit pas du tout la route – et donc les voitures ! – sur les vues en hauteur et je dois ramper sous les barbelés pour accéder aux champs : après les chaussures, c’est donc le pantalon qui est trempé! Autre difficulté imprévue, il y a pas mal de circulation/piétons sur cet axe très touristiques. Bref, tout va bien !! 🙄

Et comme si cela ne suffisait pas, voilà qu’un épais brouillard sort de la forêt ! J’avais en tête une belle carte postale ensoleillée … ben il va falloir sacrément revoir mes plans ! 😡

Je teste donc plusieurs options en utilisant chacune des voitures qui passe et mon salut passera par les clôtures du champs et les nombreuses fleurs qui bordent la route. Par chance également, le brouillard se lève timidement juste avant le passage des premiers participants. Et comme Max savait que j’étais dans les parages, il s’est organisé pour que tout ce petit monde arrive bien groupé. 😇

Bleu / Blanc / Rouge, à ce moment-là l’Euro bat son plein … J-4 avant le 1/8ème de finale contre la Suisse !

Gros coup de bol avec la circulation finalement ! Si seulement il n’y avait pas eu ces 2 maudits amoureux … 🤬

Donc là, le plan c’est de retourner au Speedy en courant et filer vers le sommet du Col de la Croix Saint Robert. J’y ai vécu en 2019 des moments mémorables pour le Tour Auto avec une météo qui est passée de la pluie/brouillard – tiens ça me rappelle quelque chose ! – au grand soleil en quelques minutes. Mais voilà, alors que j’aperçois ma voiture garée en bord de route … Changement de plan ! 😮

J’ai trouvé les couleurs vraiment sympa, le bitume bien noir avec quelques reflets du à la pluie … et puis j’ai surtout en tête que la McLaren que je viens de louper va passer là d’ici 5 minutes. Allez, je peux bien rester là encore quelques instants avant de filer vers le Mont Dore. Court échange de SMS avec Max, leader du groupe 1 :

  • J’attends le Groupe 2 au Lac et je fonce vers le Col.
  • Mais tu vas nous louper ?!
  • Je ferai au plus vite …
  • On t’attendra en haut du col, envoie un sms quand tu seras prêt !
  • Trop cool, Merci !!

D’ordinaire je fais en sorte que ma présence soit la plus transparente possible pour les organisateurs et les participants, mais là j’étais coincé. La réaction spontanée de Max qui restera quelques minutes à se geler en haut du col m’a vraiment touché. On est vraiment dans une relation de binôme vraiment super agréable. Bon, et sinon … elle arrive cette McLaren ?! 🤔

Surprise, voilà le Groupe 3 !!! 😲

Tant pis, il est temps pour moi aussi de me remettre en route !

Bon, toujours pas de McLaren mais j’aurai eu l’occasion de faire quelques belle images des membres du Groupe 3, un peu sacrifiés sur le spot précédent avec mon test d’explozoom. Je me glisse dans la voiture et Gazzzzzzzzzzzzzz ! Je retrouverai le Groupe 2 au prochain spot. Enfin j’espère ! 🥱

Col de la Croix Saint Robert

L’avantage quand on connait les lieux, c’est qu’on peut réagir plus rapidement. Je laisse donc tomber le sommet du col pour me concentrer sur une zone à mi-parcours où je peux me garer facilement : une route bien sinueuse et plutôt dégagée qui serpente entre les champs, bordées de ces fameuses clôtures en bois/barbelés marqués par le temps et les intempéries. A peine arrêté, petit SMS à Max pour le prévenir que je suis en position. Je cours, rampe sous les barbelés et me plante là au milieu d’un champ détrempé à attendre leur passage. Broaapppp, Broaaapppp, ils n’ont pas trainé ! 🙃

Et si on renommait le Groupe1 le Groupe Noir & Blanc ! 🖤🤍

Blanc & Noir ça marche aussi ! 😋

Alors que je me hâte pour rejoindre la voiture et éventuellement remonter un peu plus haut dans le col, j’entends déjà des bruits de moteurs suspects. Alors … Groupe 2 ? Groupe 3 ? Le suspense est à son comble ! 😄

Alain et sa Mégane 4RS est l’un des plus fidèle participants aux Rallyes de la Marterie ! 👍

Vues les conditions, une 911 GT3 n’est clairement pas l’outil le plus adapté. Mais quel régal d’entendre rugir le Flat6 dans la montagne ! 🎶

Toujours pas de McLaren mais au moins il y a une logique puisque le Groupe 3 suit le Groupe 1 comme au Lac de Guéry. Le Groupe 2 a du être retardé, c’est le moment d’en profiter. Direction le sommet du Col de la Croix Saint Robert ! Bon, les 3 kilomètres de la montée se font à allure réduite entre le brouillard, la pluie, la buée … aucun plaisir et surtout la crainte de voir Claude et sa bande à chaque fois que je croise une voiture. Mais il n’en est rien et j’arrive enfin en haut. Il est seulement 17h30 mais il fait presque nuit et visiblement les conditions n’ont pas prévues de s’améliorer ! 😥

Au bout de quelques minutes, petit SMS à Max pour avoir des news … pas de réseau !! Grrrr !! J’essaye de trouver d’autres points de vue en descendant quelques dizaines de mètres plus bas mais c’est peine perdu, le brouillard envahit tout. Je m’assois donc sur une pierre, et j’attends … en écoutant les campeurs rigoler. C’est qu’à 3 dans cette petite tente ils doivent se tenir chaud ! 😅

18h10 … Allez encore 5 minutes et j’y vais. 18h20, j’abandonne, déçu… et trempé… et gelé ! ☔ ❄

Au pied du Puy de Sancy

Heureusement l’hôtel n’est qu’à quelque minutes de là, à la sortie du Mont Dore et au pied de la station du Sancy. Rapide coup de fil à Max :

  • Je viens d’arriver à l’hôtel, des new du Groupe 2?
  • Oui, ils sont perdus, ils sont à 45 minutes d’ici …

J’aurais donc pu passer la nuit avec les 3 joyeux randonneurs sans voir l’ombre d’une McLaren orange ! 🤪

Alors que je suis la tête dans le coffre entrain de ranger mes affaires, le Groupe 2 pointe enfin le bout de son nez. Autant vous dire que je suis tout sauf prêt pour faire de belles photos ! Bien joué les copains ! 🤣

Voilà qui conclut une journée bien mouvementée !! 😁

A table !!!

A peine arrivé à l’auberge que Cyrille, ouvreur du Groupe 3, m’annonce telle une star de foot à l’assemblée ! Pour ceux qui ne me connaissais pas, c’est chose faite. Une entrée fracassante parfaitement en phase avec ma discrétion naturelle ! 🤭

Sur la route comme lors des repas, Cyrille est toujours très … enthousiaste ! 🥳

Une fois que j’ai enfin les pieds au sec, je redescends pour un apéro salvateur. Tiens, il reste une petite place sur le canapé.

  • Bonjour ! Je peux m’asseoir ?
  • Oui oui bien sûr, avec plaisir !

En fait, Philippe et Marie-José, un couple en Alpine bleue, sont de très grand fan de mes articles ! Philippe m’avoue les avoir tous lu soir après soir depuis quelques semaines … incroyable ! C’est d’ailleurs en partie mes récits qui l’ont convaincu de s’inscrire à un rallye. Une belle rencontre, vraiment. Je suis juste un peu gêné lorsqu’il m’explique m’avoir envoyé un message sur Facebook il y a quelques semaines auquel je n’ai pas répondu … Oups ! Je suis vraiment une bille sur les réseaux sociaux ! 🙄

3 semaines plus tard, j’ai enfin retrouvé son message auquel il avait joint une photo de leur Alpine, sur un pont en pierres bien sûr ! Délicate attention ! 🙂

On passe ensuite à table pour un bon repas et rapidement il est l’heure de rejoindre ma chambre : j’ai quelques centaines de photos à trier pour rédiger ma publication du lendemain matin à l’heure du pti déj’. Et puis il me faut aussi finaliser le choix des spots du vendredi, programmer le GPS mais aussi et surtout … prendre une bonne douche chaude !! 😅

Vendredi : Une journée, deux cols majestueux !

Patience, patience, tout vient à point qui sait attendre ! 😉

Samedi : Encore plus beau ?

Ça va venir, promis !😉

Dimanche : En immersion au sein du Groupe 3

Une fois terminé, vous en redemanderez ! 😉

@ bientôt pour de nouvelles Aventures Automobiles !


Que vous soyez participants, organisateurs, spectateurs ou simples lecteurs, n’hésitez pas à laisser un mot en commentaire, ça fait toujours très plaisir !

Ce reportage vous a plu ? Inscrivez-vous à la newsletter ou suivez-moi sur Facebook et Instagram pour être informés des nouvelles publications ! 😉

4 Comments

  1. Avatar
    Casimir
    17 juillet 2021
    Reply

    Pour une fois, je ne regrette pas de pas voir une 600LT 😅 Le reste du plateau auto est d’une telle qualité et l’utilisation du décor naturel pour les mettre en scène font totalement oublier l’absence du spider…On vit la mise en scène et le petit suspense avec toi.Chouette reportage une fois encore. Vraiment. On ressent le plaisir pris à participer aux rallye de Max. Ce qui n’est pas le cas de tous les événements auxquels tu participes. Le ton est différent. Faut que ça dure. Pour toi, les participants, Max et nous lecteurs de ton blog😍 McLaren ou pas😋

    • Avatar
      Sylvain
      17 juillet 2021
      Reply

      Merci Casimir ! 😍 C’est vrai que ces rallyes ont une place à part dans mon agenda. Le fait que les participants soient fidèles permet également une bien meilleure intégration, j’ai vraiment l’impression de faire partie du groupe et que mon « travail » est vraiment reconnu. Et c’est important pour moi ! 😇

      Pour la McLaren, mon petit doigt me dit qu’on va se rattraper les jours suivants ! 😉
  2. Avatar
    The Maxque.
    18 juillet 2021
    Reply

    J’aime beaucoup le contraste entre la pureté des lignes des voitures du groupe 2 et l’état du bas coté de la route et du panneau de signalisation. Avec le brouillard ça fait vraiment « Retour vers le passé ». Et le regard de Marguerite à la vue du photographe !!

    • Avatar
      Sylvain
      18 juillet 2021
      Reply

      Tu as l’œil toujours bien affuté malgré le Maxque ! 🤣

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *