Tour Auto ’17 – Etape 3 : Nantes / Limoges

Opposition de style pour cette 3ème étape : le calme du parc de l’abbaye de Celles sur Belle durant la pause déjeuner avant la tempête sur le Circuit du Val de Vienne dans l’après-midi.

J’ai lu récemment quelques articles au sujet de la « créativité », de l’émotion et l’intention que l’on veut donner à une photo. Le Tour Auto est le sujet idéal, aussi je vous ferai part de ma réflexion photographique au gré des différents essais. J’apprécierai vraiment vos commentaires si un cliché vous interpelle particulièrement, parce qu’il est réussi ou au contraire juste raté 🙃

1er Rendez-vous : Abbaye de Celles sur Belle

Dans les reportages d’AutomotivPress, il y a toujours de merveilleuses photos des autos dans des lieux magnifiques… Donc après étude du tracé, je prévois de profiter de la pause déjeuner.

CG Proto 548 1972
Une minuscule CG Proto 548 ’72 face à cette immense bâtisse ! Contraste saisissant !

Le compromis est délicat à trouver : être patient pour profiter de l’absence de spectateurs sur la photo, être rapide et guetter l’arrivée des participants, éviter de se faire écraser et espérer un petit coup de pouce de M.Le Soleil qui joue à cache-cache avec les nuages.

Tous les concurrents ne sont pas égaux face au public, aussi cette 300SL sera prise d’assaut pendant les 2 jours !

MERCEDES BENZ 300 SL Gullwing 1955
Quand le papillon déploie ces ailes !
MERCEDES BENZ 300 SL Gullwing 1955
Scène étonnante, ce cercle s’est créé naturellement parmi les spectateurs !

En tout cas une constante, au sortir de l’auto, smartphone à l’oreille pour tout le monde !

« Allo? Jusqu’ici tout va bien ! »

Soudain, un grondement sourd, une mélodie unique … une GT40 arrive !!

Ford GT40 ’65 – Une légende !

Malgré un 100m à faire pâlir Usain Bolt, je ne suis pas le premier sur les lieux.

Ford GT40
J’éviterai de telles acrobaties, pas envie que mon aventure se termine prématurément la tête encastrée dans un V8 !

Mais après quelques instants, je parviens à réaliser le cliché souhaité.

Ford GT40
Un cadre vraiment à la hauteur de l’événement !

Ce point de vue en hauteur m’inspire de nouveaux essais :

AC Cobra
La Cobra respecte l’alignement des jardins à la française !
Porsche 911 2.0l 1965
Variation autour de cette 911 2.0l de ’65 – Recto…
Porsche 911 2.0l 1965
Verso !

Retour dans le pré, on dirait qu’il y a une petite accalmie et que la foule se disperse …

Shelby Cobra 289 '64
Shelby Cobra 289 ’64
Porsche 911 2.0l 1965
Notez les couleurs complémentaires entre le jardin et cette 911 2.0l de ’65
Lancia Fulvia HF
Une petite Lancia Fulvia HF profite du seul coin d’ombre de tout le parc !
JAGUAR Type E 3.8L 1962
J-P. Lajournade est un habituel animateur aux avant-postes. au volant d’une Type E 3.8l

Cette immense prairie uniforme m’incite à tester le N&B … d’ordinaire peu convaincu, je suis plutôt surpris du résultat.

Alfa Romeo 1750 GTAm
Alfa Romeo 1750 GTAm ’68 : Mon Alfa classique préférée avec ces ailes galbées !
Shelby Cobra 289 1963
Ce hard top « Le Mans » donne un look incroyable à la Cobra de L. Caron !
Jaguar Type E 3.8l '62
Nouvelle Jaguar Type E 3.8l ’62

Une autre façon d’immortaliser ce moment magique, en N&B également !

Et tant qu’on est dans le dessin et les œuvres d’art !

Certains ne manquent pas d’humour face aux mésaventures qui émaillent la semaine du Tour Auto !

Les premiers concurrents qui m’intéressent commencent à quitter les lieux pour rejoindre le Val de Vienne.

Mercedes 300 SL Gullwing
« Talkie 1 à Talkie 5 : Le papillon prend son envol, je répète, le papillon prend son envol ! »

Il est temps de plier bagage également avec un dernier coup d’œil à cette superbe abbaye.

Après coup, je réaliserai que j’ai loupé le plateau 5 (les plus récentes, les plus monstrueuses) dans ces lieux… inévitable lorsque l’on n’est pas doté du don d’ubiquité ! Je me rattraperai plus tard.

Ndlr : Je suis en 1ère page du PhotoBook du Tour Auto, le début de la gloire !! 

DB HBR5 1960
Et oui c’est moi le gus à genoux au premier plan avec cette curieuse DB HBR5 ’60

Je reprends le volant du Speedy, décapoté, bonnet vissé sur la tête, en attendant un lièvre sympa pour me guider : Ferrari 246 GT – OK je prends ! Les quelques kilomètres au son du V6 sont un pur bonheur… jusqu’à ce qu’on se disperse au gré d’un rond point et que je récupère une petite DB HBR5 de 1957. Bicylindre, boite 4 longue comme un jour sans pain… C’est toujours sympa mais différent.

2ème Rendez-vous : Circuit du Val de Vienne

Dès l’arrivée au circuit, je suis accueilli par une des Yougtimers qui me fait rêver : BMW Série 8.

BMW Serie 8
LA GT que je rêverais d’avoir dans le garage.

Le départ des premières courses est prévu pour dans quelques minutes, le temps de retrouver deux amis, Olivier & Philippe. Il y a foule en pleine semaine dans les tribunes. Pas évident de se faire une place mais finalement on profitera d’une belle bagarre en tête.

FERRARI 250 GT Berlinetta 1961
Ferrari 250 GTB ’61

Les mécaniques ne sont pas ménagées !

FORD Cortina Lotus 1965 / Mercedes 300 SL 1955
La frêle Ford Cortina Lotus ’65 met la pression à la grosse 300SL ’55 !

Et les batailles sont viriles, la 250 allant au contact de la Jag’ qui s’est loupée en prenant la tête. La Ferrari l’emportera (Noir Dez’) !

Jaguar MKII 1964
Très bien menée cette Jaguar MKII ’64

La 356 est très élégante, même si en retrait en terme de perf’.

PORSCHE 356 Pre A 1954
Porsche 356 Pre A ’54

De nouveau pour ce plateau, je choisis le N&B. Par chance, cela vous prive du orange fluo de l’anglaise mais cela ne permet pas au photographe de montrer fièrement les flammes à l’échappement, miraculeusement captées par … hasard !

Coup de bol, l’échappement aurait pu être de l’autre côté !

Seconde course avec les stars de la discipline : Type E, Cobra, GT40 …et les petites Elan qui ne déméritent pas malgré leur important déficit de puissance.

Ford GT40 / Shelby Cobra
Débarquement US au Val de Vienne !
Les anglaises sont les seules à faire de la résistance !
Ford GT40 1965
Très agréablement surpris par ce traitement N&B !
C’est léger mais sur 3 roues quand même !
Lotus Elan 1965
L’Elan ’65 figure au palmarès du Tour Auto !

Pour le Groupe 5, on va sortir de ma zone de « confort » (sommet de la tribune des stands) et se diriger vers le fond du circuit pour faire découvrir le tracé à Olivier qui ne le connait pas : les « S » du Sanglier, moment fort de mon stage en Formule Renault !

Les hauts grillages ne sont pas idéaux, néanmoins on peut profiter du spectacle et utiliser l’espace entre les grilles de secours, plus grand que les carreaux du grillage. Cela permet de cadrer une jolie enfilade de voitures … si l’on fait abstraction des 2 véhicules de commissaires en arrière plan.

L’Alpine A110 n’est clairement pas dans son élément sur circuit ! Notez la différence de gabarit !

Et en se décalant de quelques barreaux… Pas vraiment mieux n’est-ce pas ?

Bref, il y a un petit trou de souris qui permet enfin de cadrer correctement, ouf ! En étant un peu joueur, je parviens même à faire quelques filés de 3/4 !

Porsche 911 3.0l RS '74
Porsche 911 3.0l RS ’74 avec un peu de carrosserie à prévoir …
PORSCHE 911 RSR 3L 1974
Yessss, jolie prise avec cette 911 RSR 3.0l ’74
BMW 3.0l CSL '73
Toujours fan des CSL aux couleurs BMW Motorsport.

et à genou dans une fourmilière, j’ai LA photo tant espérée !

Ford GT40
Sans le Rav4 et avec un brin de netteté supplémentaire c’était le Jackpot !

Satisfait, je teste un outil de créativité qui consiste à faire la mise au point ailleurs que sur le sujet principal… Idée à creuser.

Ford GT40
Allez j’avoue, j’adore cette GT40 rouge !

Mes 2 compères me proposent de monter dans la tribune juste derrière… Cela doit faire 10 fois que je viens sur ce tracé et je n’avais jamais eu l’idée d’y monter. Il n’y a personne, on est loin de la piste, on voit la ligne droite arrière ainsi que les fameux S précédents… Mouais. L’endroit idéal pour voir abandonner mon favori et sa monstrueuse De Tomaso Pantera GrIV.

Sauf qu’une fois sur place, la position est juste parfaite pour tenter les fameux filés : vitesse importante, liberté totale de mouvement, végétation en arrière plan et position quasiment perpendiculaire à la piste. On passe donc en mode mitraillette pour sortir quelques jolies images, plus glamours que celles de la ligne droite des stands avec grillages et haut-parleurs.

Ligier JS2 1975
Toujours ultra performante sur circuit cette Ligier JS2 ’75: Intouchable !
BMW 3.0l CSL 1974
Là techniquement on y est !
BMW 3.0l CSL
Duo de BMW 3.0l CSL : ’76 pour la blanche, ’74 pour la bleue.
BMW 3.0l CSL 1975
Et voici le chaînon manquant avec la version ’75

Juste pour vous donner une idée, sur le circuit j’ai conservé 38 photos sur 365 prises de vue. Mais c’était prévu et du coup aucun sentiment de gâchis, j’ai des clichés plus originaux que d’habitude (prise de vue et traitement) et notamment des modèles qui me tiennent à cœur : Mission Accomplie !

Avant que les plateaux régularité ne prennent la piste, je m’en vais rejoindre la spéciale de la soirée… tout seul puisque Olivier & Philippe préfèrent rester flâner tranquillement dans le paddock. Petits joueurs !

3ème Rendez-vous : Spéciale du soir EC8 Saint Martin de Jussac (87)

Outre les passes d’armes sur circuit, pour moi le Tour Auto c’est surtout des bêtes de course lâchées sur nos jolies routes ! Bon, le timing est assez serré. Les plateaux compétition 3/4/5 ayant fini leurs sessions piste, on est sur la même route pour rejoindre la spéciale. Je pars sans tarder, coup d’œil dans le rétro… Une Type E gueule ouverte est déjà prête à me dévorer. Je la laisse passer et… une monstrueuse Pantera lui emboîte le pas !!

J’essaie d’accrocher le wagon et nous roulons à bon rythme à 3 pendant 30/40 km… Le son et l’image ! Dieu que la De Tomaso est large sur les petites routes de la Vienne ! Et pourtant on double un Trafic sans mordre le bas côté ! Au passage, je découvre un nouvel itinéraire pour me rendre au circuit, c’est top !

Proche de l’arrivée, je dois me rendre à l’évidence, trop tard pour aller en bord de spéciale. Je rejoins donc directement l’arrivée. Le ciel est de plus en plus menaçant… il a l’air d’avoir bien plu ici, mais pour l’instant ça tient ! Et ça tiendra toute la soirée à part quelques fines averses, quelle chance !

Arc en ciel
Pas réussi à inclure une auto avec ce bel arc en ciel !

J’arrive au milieu du plateau 3. Après un rapide repérage des lieux, je m’arrête sur une jolie façade en pierres, typique du Limousin !

Ferrari 275 GTB 1965
Ferrari 275 GTB ’65, sous le soleil et sous la pluie !

Mais je souhaite de la variété ! Or la 207 et le C15 qui sont de part et d’autre de cette grange ne me laissent pas le choix… il faut bouger sinon je ferais 200 fois la même photo. Au final, quelques jolies courbes, un sous bois et une belle arche de verdure mettront en valeur nos compétiteurs ! Le goudron mouillé ajoutant quelques reflets plutôt intéressants et les rares apparitions du soleil m’apportant la diversité souhaitée. Enjoy !

Ford Mustang
Une Ford Mustang éclatante !
Jidé 1600S 1973
Une Jidé 1600S ’73 se prête à un nouvel exercice créatif !
Porsche 911 T 1966
Jeu de clair / obscur avec cette 911T ’66
FERRARI 308 GTB Gr.IV 1976
Ferrari 308 GTB Gr. IV ’76 – Quand le soleil s’en mêle
Ligier JS2 1975
Ligier JS2 ’75 – Quand le soleil s’en va
Porsche 911 3.0l RS 1974
Porsche 911 3.0l RS ’74 – Quand la nuit arrive
Petite pause pour demander de l’aide à l’habitant !
BMW 3.0l CSL
Un Mars et ça repart, sur une route détrempée !
Je rêve de la même photo avec un « vrai » objectif pour réduire la profondeur de champs !
Porsche 911 2,5 ST 1972
Encore une 911? Oui mais dans une version 2,5 ST ’72 inédite dans ce reportage !

Allez, assez profité, je rentre sur Limoges pour rejoindre le parc d’assistance. Encore une quinzaine de kilomètres de petites routes sinueuses à souhait dans le sillage d’une 3.0 CSL… Cette journée est une suite ininterrompue de bonheurs mécaniques ! Arrivé en ville, pas mal de monde pour regarder le convoi. Il paraît que certains se mettent au milieu de la route pour faire des photos…

4ème Rendez-vous : Le parc d’assistance à Limoges

Finalement, déception. Les autos sont entassées sur un parking avec beaucoup de curieux et de rubalises… je ne voyais rien d’intéressant à y faire à moins d’attendre la nuit. Et je n’ai pas pris le trépied. Alors 10€ pour faire 2 photos non merci.

FERRARI 308 GTB Gr.IV 1976
Séance de mécanique pour cette Ferrari 308 Gr. IV

Du coup, je prendrai l’affiche pour mon garage et je patienterai jusqu’à la spéciale du lendemain à Beyssac dont l’aventure est à lire très prochainement ! Bonne nuit cher Tour Auto, de mon côté aucun doute que je fasse de beaux rêves !

@ bientôt pour de nouvelles Aventures Automobiles !

Mon souvenir en 2019 :

Une très bonne piqûre de rappel, notamment ces exercices de créativité. Suite à une année 2018 basée sur le thème du « filé », je note une nette progression concernant ce type de clichés lors de mes derniers reportages. Mais la variété est bien présente et cette aventure est un incontournable de ces dernières années.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *