Rallye de Monte Carlo Historique ’11

Fort de ma précédente expérience, je me suis équipé pour tirer le meilleur de cet événement majeur de l’Historique. Réflex autour du coup, chaudement habillé de la tête aux pieds, tout ira pour le mieux, quoique …

Dimanche 30 Janvier – Ce reportage aurait pu tourner court. A quelques encablures de Castellane, le GPS me fait prendre une petite route étroite, visiblement bien moins accueillante que la belle nationale sur laquelle je me trouve. Mais oui mais s’il le dit … Me voilà embarqué dans ce petit col mi-glacé mi-enneigé, sans pneus hiver ni chaines, sans même une quelconque expérience de la conduite sur terrain glissant. Ce doit d’ailleurs également être le cas de ce conducteur encastré dans la glissière de sécurité ! Note pour la prochaine fois : écoute ton instinct de survie plutôt que le GPS ! Finalement, en redoublant de prudence je rejoins le parcours avec seulement quelques minutes de retard sur mon horaire. Seuls les 25 premiers concurrents sont passés, il en reste donc près de 300 !

Partis de Monaco ce matin, les équipages rejoindront Tallard en fin de journée après 320 km. A cet instant, ils en ont fini avec la deuxième zone de régularité et sont en liaison. Mettez vos chaussures de rando, votre bonnet, votre écharpe et suivez moi dans l’ascension du Col des Lèques en cliquant sur la galerie.

Dans cette galerie je me suis surtout attaché aux compositions. Mes quelques essais de filés m’ont rapidement refroidi et la diversité des points de vue au fur et à mesure de la montée du Col m’a séduit. Bon, 12km de marche et 6h de photos tout de même mais cela en valait largement la peine. Tiens, ça me fait penser que j’ai oublié de manger !

Vous noterez que comme en F1, j’ai un faible pour les autos italiennes et rouges de préférence. Même sans cheval cabré sur le capot ! Pour le retour, ce sera nationale tout le long qu’importe ce que me racontera le GPS ! Faudrait pas que je tombe sur ce maudit virage à droite …

@ Bientôt pour de nouvelles Aventures Automobiles !

Mon souvenir en 2019 :

Très agréable de revenir sur ces photos. Bien sur ça manque de clichés dynamiques et je rage sur quelques détails de composition ici ou là mais globalement ce reportage est à la hauteur de mon souvenir. Par contre, il fait naître un sentiment de nostalgie … les collines du Limousin – même enneigées – ne valent pas les Alpes. Quels paysages incroyables ! 

Si ce reportage vous a plu, vous pouvez vous inscrire à la newsletter ici.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *