Le « presque » Calendrier 2020

Last updated on 22 juin 2020

C’est enfin le printemps annonçant le début de la saison ! Entre grands classiques et nouveautés, balades bucoliques et compétitions, la variété sera toujours de mise cette année ! Et 2020 s’annonce déjà comme un grand cru !

Ce texte est en cours d’écriture depuis plusieurs semaines et entre-temps Covid-19 est passé par là… Du coup, je conserve l’écriture originale et je mettrai un commentaire en cas de report/annulation. Portez-vous bien !

2019 devait être l’année des Balades : ma rencontre avec Max des Rallyes de la Marterie fut une véritable aubaine. Le roadtrip en Corse (lire l’article ici) fut l’apothéose d’une année très riche à la découverte de nombreuses régions comme le Limousin, l’Auvergne, la Dordogne, le Périgord ou encore les Cévennes. Finalement, il y a pas mal d’opportunités de photos sur route, ça demande juste un peu de recherche. Du coup, cette année je me mets en quête de mes modèles fétiches.

Le thème sera donc « Les voitures de mes rêves ! ». J’espère qu’au travers des événements présentés dans cet article, cela vous donnera envie de suivre mes aventures tout au long de l’année et pourquoi pas vous rendre sur l’un ou l’autre des ces rendez-vous ! En tout cas, j’ai pris un grand plaisir à fouiller dans mes archives pour illustrer ce Calendrier 2020. 

Les Heureuses Élues

Parce qu’elles évoquent des souvenirs de jeunesse, parce que je les verrais bien dans mon garage, parce que ce sont des icônes d’une époque et surtout parce que je ne les ai pas assez souvent croisées, voici ma sélection – très personnelle – de mes stars 2020.

  • Lamborghini Countach & Diablo

Les Lamborghini modernes – comme l’Huracan Performante, ma Star 2019 – roulent régulièrement. Que ce soit sur circuit ou sur route. Mais les anciennes ?? Countach et Diablo se font très discrètes. L’une et l’autre m’ont fait rêver ado, au point de promettre à une amie de l’époque – section petite annonce de Sport Auto dans la main – qu’un jour j’aurais une Lamborghini Diablo jaune ! 😇 Bon ce n’est pas encore d’actualité, mais si déjà je pouvais immortaliser ces autos charismatiques dans de jolis décors, cela suffirait à mon bonheur ! Les photos dans les musées et sur les parkings des rassemblements me laisse un goût d’inachevé … pour l’instant !

Un peu plus de 10 ans depuis cette poignée de main avec Fabio Lamborghini sous le regard de Ferruccio et devant sa sublime Countach !
Regrets éternels : j’étais devant la Diablo de mes rêves et je me suis contenter de cette photo souvenir minable … 12 ans que j’attends de pouvoir réparer ce manque de lucidité !
Cette superbe Diablo VT Roadster ne vous évoque pas mon Opel Speedster ? Moteur central, Targa et … c’est tout en fait !
La 6.0l, ultime version de la Diablo. Un exemplaire similaire se rend régulièrement aux manifestations de Montlhery … Plus qu’à croiser les doigts !
Pour celle-ci, il faudra plutôt un miracle ! La Sesto Elemento n’a été produite qu’à 20 exemplaires, non homologués sur route, pour promouvoir la nouvelle stratégie de Lamborghini : usage massif du Carbone pour favoriser le rapport Poids/Puissance. Quel charisme !
Lamborghini Aventador SV – La plus extrême des Lamborghini qui j’ai pu admirer !
  • Venturi 400GT

Autre souvenir d’adolescence, la Venturi 400GT. Un look bestial, une voiture de course à peine civilisée, et seulement 15 ex – plus quelques versions Trophy homologuées. Bref, les chances sont minces … et pourtant, le Club Venturi venait en nombre à Sport & Collection permettant de jolies photos de groupe dans le paddock ou sur le circuit. Mais sur la route, ça devient plus compliqué. Aurai-je une opportunité en 2020? Je l’espère bien, d’autant que j’ai rencontré des membres du Club Venturi lors des Rallyes de la Marterie 2019. Je ne serais pas contre quelques indiscrétions pour immortaliser cette Supercar mythique des ’90s sur route ouverte !

Si je pouvais faire un vœu ? Ce serait celle-ci !
ou celle-ci, car homologuée route !
La F40 Française chasse la version originale : le tour suivant la Venturi aura mangé la Ferrari !
La 400 Trophy est la version circuit, étonnamment plus répandue que la 400GT de route !
La 400 est vraiment compacte et large !
S&C ’13 /’15 – 4 GT/Trophy réunies ! Depuis, les apparitions sont bien plus rares … Ce sont ces rencontres qui ont ravivé la flamme de mon adolescence !
  • BMW ///Motorsport

Vous avez peut être déjà lu mon article sur le Tour Auto ’19 (à lire ici) : un hommage à BMW et notamment la M1 Gr.5. Il se pourrait que ce soit ma voiture de course historique favorite ! Mais plus généralement, j’aime tous les modèles estampillés ///Motorsport, passés comme présents ! J’en croise de temps à autre lors des rallyes ou sorties circuit mais cette année j’ai vraiment envie de participer à un événement dédié à la marque pour de jolies photos de groupe ! Pour les néophytes, petit trombinoscope.

La M1, premier modèle ///Motorsport
La 1M, ma préférée ! D’ailleurs, c’est moi là au volant !
La M2, ma préférée bis ! J’attends impatiemment de pouvoir shooter celle d’un ami en Long Beach Blue au hasard d’une balade !
Les 3 M3 les plus emblématiques !
Hum, il ferait presque peur ce regard de M4 balafré des couleurs ///M !
La M5, ou comment transformer une jolie berline en dragster en y greffant un V8 de 400cv !
La M6, la grande GT !
  • BMW Série 8

Celle-ci vous étonne ? Je peux comprendre ! D’autant que c’est l’antithèse de mon Speedster adoré : une grande GT, confortable, avec un moteur noble ! Et pourtant … je crois que si j’avais la possibilité d’une seconde voiture plaisir je me pencherais sérieusement sur une belle Série 8, bleue, à moteur V8 ! Idéale pour les balades au long cours ou les Week-ends prolongés en famille. Et quelle ligne ? Elle a toujours un charisme incroyable ! Et si en plus elle est bleu nuit … 🙃

  • BMW Z3

Sans un essai sur piste d’une Lotus Exige, un Z3 coupé serait mon compagnon durant mes aventures automobiles : un regard agressif à souhait, un style break de chasse unique, un 6 cylindres en ligne mélodieux et performant, un comportement sportif tout en restant polyvalent … L’auto idéale ! Mais voilà, les sensations dès les plus basses vitesses ainsi que le côté radical et exclusif du Speedy l’ont emporté. Pourtant, le Z3 – Coupé comme Roadster – me fascine toujours à chaque rencontre. Alors je me suis pris à rêver d’accompagner une sortie dédiée. D’autant que le Z3 Club de France semble assez actif de côté là !

Un beau Z3 ph2 bleu, Jantes BBS, 6 Cylindres 2.0l 150cv … la configuration idéale pour un roadster !
Le Roadster M … Quelle Gueule !
Et bien sûr les 4 sorties d’échappement devenues aujourd’hui la signature de chez Motorsport !
Le Z3M Coupé … le plus aboutie, le rêve absolu, mais vraiment déraisonnable. Trop puissant, trop cher …
… mon rêve se porte plutôt sur un beau Coupé 2.8l ou 3.0l. Avec les clignotants blancs impérativement !
  • Les reines des rallyes

J’ai laissé de côté les rallyes depuis quelques années. Ma dernière sortie datent de 2018 avec le Rallye de l’Or (article à lire ici). C’est en regardant mes miniatures 1/18ème et les quelques modèles de rallye que j’ai eu envie de retourner au bord des spéciales. On commence par la Lancia Stratos. Allez savoir pourquoi cette voiture me plait autant : son moteur Ferrari ? sa ligne ? son palmarès ? Sa mythique déco « Alitalia » ? Peut être un peu de tout cela. A chaque publication de la liste des engagés du Tour Auto, je recherche le nombre de Stratos inscrites.

La première auto conçue spécifiquement pour le rallye ! Sandro Munari sera triple champion du monde à son volant de ’74 à ’76.
Mais elle serait plus à l’aise dans une spéciale étroite et sinueuse qu’au Paul Ricard ! Et ça me conviendrait mieux pour les photos également !
Seule au monde … mais toujours pas en pleine action !

Il y a aussi les voitures du fameux Gr. B : Peugeot 205 T16, Audi Quattro, Lancia 037, Renault Maxi 5 Turbo … des modèles mythiques qui rendent nostalgiques tous les amateurs de rallye. Je me souviens encore du bruit si spécial d’une 037 lors du rallye du Var ’11 ! Trop dangereux, il a été remplacé par le Gr.A : moins extrême, les voitures restaient plus proches des autos de série. C’est le début du WRC et moi je suis ado alors forcément, ce sont des autos qui marquent : Lancia Delta, Subaru Impreza, Toyota Celica …

La Lancia 037 est la seule auto du Gr.B que j’ai pu admirer en action … j’espère bien pouvoir compléter mon tableau de chasse !
La reine du Gr.A c’est elle, la Delta et ses 6 titres : Mais où est la livrée Martini ?!
En WRC, Tommi Makinen sera quadruple champion du monde avec la Lancer, mais sans la déco Marlboro ce n’est plus la même auto !

Et puis il y a aussi les fameuses Kit Car : un trio magique Mégane / 306 / Xsara qui faisait hurler leurs moteurs atmosphériques à la fin des ’90s. L’apothéose se situe en 1999 : Philippe Bugalski remporte 2 rallyes du Championnat du Monde – Catalogne & Corse – face au gratin mondial avec une auto pourtant inférieure sur le papier. Ce sont les 2 premières victoires de Citroën en WRC ! Le début d’une sucess story de près de 15 ans et 9 titres pour Sébastien Loeb. 

La Mégane Kit Car est basée sur la carrosserie du Coupé
Et chaque matin en voyant ma voiture, c’est à cette version de course que je pense !
La 306 Maxi … reine du championnat de France avec les frères Panizzi en ’96 et ’97 !
Cette Xsara n’est pas une Kit Car officielle. Une version « maison » de Christian Astier qui lui ressemble pourtant furieusement !

Bref, il va me falloir trouver une occasion de voir toutes ces autos mythiques en action et surtout, avec leur mythiques livrées d’époque pour que le pouvoir de suggestion soit maximal !

Le Calendrier

Tout d’abord, rechercher les événements où je suis susceptibles de croiser « Les voitures de mes rêves ». Ensuite, évaluer l’intérêt global du déplacement : plateau, coûts, conditions d’accès, photos… Enfin, réaliser les arbitrages. Au final, un calendrier d’une quinzaine de dates qui donne le tournis … ça va être magique !

24 Février – Conservatoire Citroën, Aulnay sous bois

J’apprécie de plus en plus la visite de musées (articles à lire ici). Autant pour les modèles rares/exceptionnels qui y sont exposés que pour la possibilité de faire des photos dans des environnements généralement sobres et épurés. Mes nombreuses visites au Musée Matra (articles à lire ici) le prouvent. En ce début d’année, j’ai profité d’un déplacement professionnel pour m’arrêter au Conservatoire Citroën. Ma venue est essentiellement motivée par la présence des ZX Rallye Raid et d’une BX 4TC Evo de rallye. J’ai une tendresse particulière pour toutes les versions de BX. D’ailleurs, je suis sûr que vous avez aussi un lien avec l’un ou l’autre des modèles de la marque au double chevron : innovants, anticonformistes, controversés, l’histoire de la marque est jalonnée de voitures emblématiques. Mais le but ultime c’est la Xsara Kit Car !

La BX … voiture de Papy par excellence ! Pourtant, les versions sportives ont été encensées par la presse pour leurs qualités sportives !
Mais pas la BX4TC, version d’homologation en vue de courir en rallye mondial. Un échec sans précédent … et du coup une côte d’amour immense chez les passionnés !
Citroën et Sébastien Loeb … 9 titres de Champion du Monde des Rallyes ! Ici lors de sa dernière saison complète au Monte Carlo ’12.
Loeb suit Citroën en WTCC : si la marque écrase la concurrence, Seb’ se défend bien face à 2 coéquipiers plus expérimentés et termine 3ème lors de ses 2 saisons 2014 et 2015.
Clin d’œil pour finir à tous les animateurs de rallyes régionaux avec les AX, peu à peu remplacées par les Saxo.

Par chance, la visite a eu lieu quelques semaines avant le début de la crise sanitaire. Un article à paraître prochainement donc.

 

21 Mars – Les Collectionneurs ont du Cœur, Autodrome Linas-Monthléry

J’ai découvert Montlhéry l’an dernier à l’occasion du Japan Car Festival (lire l’article ici). Le circuit m’a bien plu avec son anneau relevé historique, mais également une partie routière plutôt intéressante pour les photos. Depuis plusieurs années, le calendrier est composé de journées à thème par pays. Problème, les voitures de mes rêves sont françaises, anglaises, allemande, italiennes … il faudrait que j’y passe l’année ! Finalement, j’ai jeté mon dévolu sur « Les collectionneurs ont du cœur ». Exposition de voitures de prestige, de collection et de Supercars dans l’enceinte du circuit, baptêmes de piste au profit de cette association qui vise à promouvoir le don d’organes, le programme est très alléchant et me rappelle Sport & Collection. Il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour la météo ! Et si Diablo & Countach pouvaient avoir la bonne idée de faire le déplacement…

Avant d’y aller, pour moi Montlhéry c’était surtout un anneau relevé historique !
Pourtant, ce n’est qu’une partie du circuit routier appelé le « 3.405 »
Ma partie favorite : la ligne droite arrière en pleine forêt, à l’abri de l’anneau … non accessible au public, c’est le privilège des photographes accrédités.
Les baptêmes de piste où comment concilier passion et bonne action !

Il s’en est fallu de peu mais finalement l’événement est reporté au 20/03/2021. 

10 Avril – BMW M Club de France, Circuit du Val de Vienne

Quoi de mieux qu’une journée du ///M Club de France pour côtoyer les modèles BMW Motorsport ? Il se trouve qu’ils organisent une journée sur le Circuit du Val de Vienne, pas très loin de Limoges donc. Petit bonus, la journée n’est pas exclusive BMW. Ferrari, Lamborghini etc… sont acceptées. Reste juste un détail : ce n’est pas ouverte au public. Petit mot à l’organisateur en indiquant vouloir réaliser un reportage et hop, c’est réglé ! Je ne sais pas trop à quoi m’attendre, que ce soit en terme de plateau ou d’accès, mais je vais en profiter pour essayer le maximum de chose côté photo sur un circuit que je connais bien : rien de mieux pour s’échauffer en début de saison !

BMW M2, Pit Lane, Effet explozoom … tiercé gagnant !
Non, il ne pleut pas toujours au Val de Vienne… mais début Avril, ce n’est clairement pas à exclure ! Aucun problème, c’est encore mieux pour les photos !

La journée est reportée au 17/07/2020.

 

21/22 Avril – Le Tour Auto à Limoges

Le Tour Auto, c’est l’un des grands événements de l’automobile historique. Chaque année, j’attends avec impatience la publication du tracé. Pourtant, en 2020, j’avais prévu de faire l’impasse pour libérer un peu le planning, d’autant que les éditions 2017 et 2019 furent très riches (articles à lire ici). Mais voilà, cette merveilleuse caravane fait escale à Limoges, comme en 2013. Impossible d’y échapper. Du coup, pour varier, je prévois surtout de me concentrer sur le parc fermé et ses alentours : la traversée de la ville par les concurrents, le travail des mécanos en soirée, voire même le départ à l’aube. Un modèle à suivre en particulier ? L’an dernier la BMW M1 Gr5 fut un coup de cœur absolu ! Et par bonheur, elle sera toujours de la partie cette année. Mais sur la liste provisoire, ma favorite sera la Lancia Stratos d’Alain Neuraz qui semble parée de la célèbre déco Pirelli de la saison ’78 !

Ma fameuse Lancia Stratos ! L’émotion d’une telle rencontre se retrouvera décuplée si elle porte une des livrées historiques !
Les protos Porsche seront à l’honneur en 2020. Et ça me va très bien … quel souvenir que ce duo de 906 en 2013 !
Après la traversée de petits villages en 2019, cette année l’idée sera d’illustrer le délicieux décalage entre bêtes de course et circulation urbaine !
Déambuler dans un tel parc fermé de nuit, c’est un véritable bonheur pour tout passionné !
Pour les lève-tôt, le réveil de ces belles est aussi un très beau moment !
Une parc fermé « Ouvert au public », c’est génial pour les spectateurs. Côté photo, il faudra peut être que je privilégie les scènes de mécaniques et/ou les détails.
Ah moins que les autos n’investissent le hall du Parc des Expositions … SVP Messieurs les organisateurs !!

C’est officiel, le Tour Auto est reporté du 31 Aout au 05 Septembre. Les concurrents arriverons à Limoges le 02 au soir.

 

25 Avril – Lamborghini Club de France dans le Morvan

Cet événement est clairement celui qui correspond au mieux au thème de l’année : Les voitures de mes rêves. Quoi de mieux qu’un convoi de mythiques Taureaux sur de jolies routes de campagne ? Depuis tout jeune, Lamborghini me fascine. L’outsider face au géant Ferrari, le style toujours très provocateur, la rareté … un amour encore renforcé lors de ma période italienne en 2009 (lire la série Forza Italia) et notamment ma visite à l’usine et au Musée Lamborghini (article à lire ici). Je suis vraiment très fier que le Lamborghini Club France ait accepté que je me joigne à eux durant l’une de leur sortie. D’autant plus que le Morvan est une région que je ne connais pas !

2009, Milan, 1ère rencontre avec une Diablo « dans la vraie vie! » Moment magique !
2016, Rallye International de Charente – Enfin une Lamborghini dans un rallye touristique !
2018, GP de Limoges Classic – Quel surprise de voiture cette belle Islero faire partie du convoi ! Juste improbable !
Toujours GP de Limoges ’18 même si moins Classic, superbe ambiance dans la campagne limousine pour une balade en Gallardo!
2019, Rallye S&C – Apothéose avec cette sublime Huracan Performante dans les rues de Rochechouart !

La sortie est reportée au 24 Avril 2021 … Grosse déception ! 🙁 Toutefois, en « compensation », j’ai été invité à participer au traditionnel repas en région parisienne. Une belle journée que je vous raconte dans un article à lire ici.

8-10 Mai – Rallye des Volcans

Après 4 Rallyes géniaux avec Max en 2019, impensable de ne pas renouveler l’expérience cette année. Mais il a été gourmand : 1 semaine dans les Alpes, 5 jours dans les Pyrénées … vraiment trop loin, trop long. pour moi. A coup sûr ce seront des voyages inoubliables pour les participants.

Plus raisonnable, je me joindrai au groupe lors du Rallye des Volcans, avec un programme plutôt très sympa. Jugez plutôt : départ de la Correze, les plus beaux cols de la chaîne des Puys, et un petit détour dans le Lot pour terminer ce périple de 3 jours. Aucun doute, Max nous aura concocté un parcours de folie ! Je suis souvent passé en Auvergne, mais côté photo, à part le Circuit de Charade et le Col de la Croix Saint Robert – celui de la Course de Côté du Mont Dore – je n’ai pas vraiment pu explorer les points de vue de la région. Pourtant, nous avons sillonné ces superbes routes lors de l’International Speedster Meeting ’18 … mais j’étais au volant ! Bref, je suis très impatient de retrouver Max et la vingtaine de bolides sur certaines des plus belles routes de France ! 

J’ai vraiment hâte de retrouver cette petite Elise ouvrant la route à de superbes sportives !
Espérons toujours autant de couleurs parmi les participants !
Cette fois-ci direction « Les Volcans d’Auvergne » et la chaine des Puys. Passage obligé par le Col de la Croix Saint Robert !
Le Puy Mary semble également au programme. Pour grimper au sommet, par expérience, un Redbull sera plus approprié qu’un cornet de frites !
J’ai un peu « pratiqué » la région pour le Tour Auto ou l’ISM XI… les décors peuvent être grandioses !
Espérons juste qu’en ce début du mois de Mai, la neige se cantonne au bord de la route …
Sinon … il suffira de chausser les pneus cloutés pour passer en mode Trophée Andros !

Le rallye est finalement annulé, faute de possibilité de se déplacer pour les participants…

15 Mai – Rallye Terre & Mer avec Thierry

Tout commence par un simple email : « Bonsoir Sylvain,  j’apprécie vraiment ce que vous faites. Je suis également de Limoges et nous faisons des rallyes touristiques entre amis, on peut se rencontrer ? ». Discussion de passionnés, vérification des agendas et on prend date pour le Rallye Terre & Mer entre Poitiers et Royan. Tout n’est pas encore bien calé mais les grandes lignes sont définies.

Même si rien d’officiel, Porsche est très très largement représenté ! Plutôt Boxster / Cayman que 911 d’ailleurs …
Direction la mer par le Marais poitevin. Très belle idée, je garde un excellent souvenir de mon passage dans la région !
D’autant que comme vous le savez, j’ai un petit faible pour les ponts !
Il se murmure que nous pourrions également visiter un atelier automobile assez exceptionnel !
Comme pour les box des circuits, j’adore l’atmosphère des garages !

Le rallye est finalement annulé, faute de possibilité de se déplacer pour les participants…

22 Mai – Anniversaire R5 Turbo & Clio V6, Circuit de Charade

La Clio V6 m’a toujours fasciné avec sa carrosserie bodybuildée. Peut être aussi car elle faisait référence à la mythique R5 Turbo ! Alors quand je suis tombé sur l’annonce de cet anniversaire conjoint durant un week-end complet, à Charade – c’est à dire pas très loin de la maison – j’en avais fait ma priorité de l’année. Bon, entre temps Lamborghini est venue remettre l’église au milieu du village, mais j’étais plus qu’enthousiaste à l’idée de pouvoir suivre cet événement. Mais voilà … pas d’inscription possible pour le vendredi seulement – jour de la balade, c’est WE Complet ou samedi uniquement … J’ai fait une demande d’accréditation, fin de non recevoir. Alors, j’abandonne ? Absolument pas !! Si mon site s’appelle « Aventures Automobiles », ce n’est pas pour rien.  Je me posterai sur les routes environnantes du Circuit de Charade pour « cueillir » les participants à leur arrivée. Et puis sait-on jamais, je réussirai peut être à avoir des infos concernant l’itinéraire directement sur place. En gros, advienne que pourra, et finalement ça rend l’événement encore plus excitant !

Eligible au Rallye International de Charente ! Aucun doute sur le côté Collector de la Clio V6 !
Voici un habitué du GP de Limoges Classic !
Bleu Iliade, ma couleur préférée ! En 2013, j’avais envisagé un achat avant de choisir le Speedster. Déjà légèrement hors budget à l’époque, aujourd’hui c’est juste inaccessible !
Ma première rencontre avec une Clio V6, en 2007 … Déjà à Charade ! De quoi y voir un signe ?
Bel hommage à la glorieuse période 2005-2006 en F1 : Deux Titres de champion du monde pour Renault et Alonso.
Ici en Version « Trophy » qui sévissait en ouverture des GP de F1, à Monaco notamment ! Souvenir de 2002 avec la course retransmise en direct sur TMC, quel spectacle ! Voir la vidéo ici.

Mais il ne faut pas oublier la R5 Turbo ! D’autant que nombre de propriétaires n’hésitent pas à traverser l’Europe et que Renault Classic sera présent avec quelques modèles emblématiques … 

Oh la belle Rouge !
40 ans … déjà ! C’est surtout son gabarit très compact qui surprend aujourd’hui !
Notre Jeannot Ragnotti national nous avait fait l’honneur d’être présent à Limoges en 2018 !
Une de mes plus belles photos de flammes … c’était en 2012 !

L’anniversaire est reporté en 2021 sur le circuit de La Bresse. Ben oui, 21 ans et 41 ans ça se fête quand même !

5/6 Juin – Sport & Collection, Circuit du Val de Vienne

Depuis mon arrivée dans le Limousin et sauf empêchement vraiment majeur – genre naissance de mon 2ème enfant – le premier week-end de Juin est réservé pour Sport & Collection (lire les articles ici). D’autant plus que je suis le Rallye Touristique désormais. En plus des Ferrari, il y a chaque année quelques Supercars emblématiques qui font le déplacement : Maserati MC12, Jaguar XJ220, McLaren P1, Bugatti Veyron, Lamborghini Aventador, Pagani Zonda …  Sur la piste, les GT, les anciennes gloires de l’Endurance, et les F1 se succèdent, entre 2 plateaux de Ferrari. Bref, tout le monde peut y trouver son compte. Et puis avec l’accès bord de piste et la nocturne du Vendredi soir, l’expérience est vraiment extraordinaire.

La découverte du Rallye touristique du samedi a vraiment donné un nouveau souffle à cet événement que je connaissais bien !
Une Jaguar XJ220 … mal aimée dans les ’90s, ceux qui en ont rêvé dans leur jeunesse lui redonne aujourd’hui le statut qu’elle mérite : une icône !
En parlant de Supercars, l’édition 2012 était exceptionnelle : F50 / Enzo / 288 GTO et une Pagani Zonda F !
Le Green Village est un superbe écrin pour cette véritable Ferrari 250 GTO, toujours en 2012 !
Des F1, des vraies, accessibles au public ! Ici la Benetton B192 avec laquelle Michael Schumacher remporta sa première victoire, rien que ça !
Pourquoi nous cacher une telle beauté ? Pour mieux apprécier lorsqu’elle sera en piste peut être !
En soirée, la lumière devient douce et dorée … idéal pour sublimer les courbes des belles italiennes !
Mais c’est vraiment l’ambiance de nuit qui est la plus extraordinaire !
Jusque dans les stands où repose cette Ferrari 641 avec laquelle A. Prost joua le titre jusqu’à la dernière course en ’90.

L’événement est reporté au 10-13 Septembre 2020. Ça permettra de renouveler l’ambiance, aussi bien sur les routes du rallye que sur la piste avec les jours raccourcis.

13/14 Juin – GP de Limoges Classic

Le GP de Limoges Classic (lire l’article ici) est un autre incontournable : c’est mon événement à domicile ! D’autant que cette année s’annonce assez exceptionnelle : retour à Ester Technopole après une édition un peu « compliquée » à Beaublanc en 2019, changement de date pour assurer une météo plus agréable, un thème « Lamborghini » et quelques autres surprises qui raviront les spectateurs, mais chuuut, je ne peux pas tout dévoiler ! Espérons que les plateaux, statiques comme dynamiques, seront à la hauteur. La première édition avait été assez incroyable de ce côté là avec Ferrari F40 & 512TR , Lamborghini Gallardo Performante, Alfa Romeo 8C et deux belles répliques de Ferrari 330P4 et Jaguar Type D

Retour à Ester Technopole et sa fameuse Soucoupe Volante !
L’architecture moderne des bâtiments alentours est aussi propice à de jolies photos de groupe !
Les bottes de paille sont la signature visuelle de l’événement. Malheureusement, un rond point est venu défiguré ce beau point de vue …
Pourvu que, de nouveau, quelques belles Supercars prennent la piste !
Sans oublier les voitures d’Avant-Guerre !
Le matin, le parc fermé permet quelques jolies images. Plus intéressantes que de simples photos de parking !
Mais comme vous le savez, j’ai un gros coup de cœur pour la balade du dimanche matin …
… sa centaine de voitures diverses et variées, mais toute digne d’intérêt …
… et son petit café à mi-parcours. Dans un joli parc si possible !

Le GP est reporté à une date ultérieure. Retour à l’automne ?

26/28 Juin – International Speedster Meeting, Circuit du Bourbonnais

Pour tout membre du forum MySpeedster, ce week-end est un pèlerinage. L’occasion de mettre un visage sur un pseudo, retrouver les copains, rouler sur circuit, faire une balade en groupe, découvrir de nouvelles régions bref … faire un break complet : pendant un week-end c’est bagnoles et fou rires à volonté ! On oublie le travail, la maison, les enfants … enfin non pas les enfants ! Cette année, le samedi après-midi c’est la fête de l’école ! Je l’ai manqué l’an passé pour cause de GP de France historique à Magny-Cours (lire l’article ici) et j’ai promis d’être là en 2020 … Du coup ce sera week-end raccourci mais à n’en pas douter ce sera fantastique comme chaque année. Côté géographie, nous roulerons sur le Circuit du Bourbonnais et la balade devrait se situer plus au sud, entre le Forez et le Livradois. J’ai hâte !

L’ISM en un seul mot : Rigueur !
Non j’déconne, on dira que c’est plutôt un fouillis bien organisé !
Une première journée à l’attaque des vibreurs pour exploiter les qualités de nos montures … avec notre potentiel limité de « païlote » du dimanche !
De belles bagarres pour flatter son égo face à la cousine Lotus !
La parade est un moment magique : enroulé autour de la portière, bras tendu, appareil photo au raz du sol et … rafale ! Le shooting de cette année, à Alès, fut mon plus réussi !
Certains nous font même l’honneur de venir avec de superbes Porsche !
Quant à ceux qui viennent en Caterham, direction la cabane au fond du jardin !
Ah oui, j’oubliais la balade : des routes de folie parcourues à bon rythme, une super ambiance entre copains et des panoramas somptueux … un vrai supplice !

On prend les même et on se retrouve du 11 au 13 Septembre !

3/5 Juillet – Le Mans Classic, Circuit des 24H du Mans

Le Mans … Cette course absolument mythique, « La plus grande course du monde » comme l’appelle certains. Si la version moderne attend un second souffle pour redonner un peu d’intérêt et de suspense, l’histoire de l’épreuve est riche d’innombrables joyaux ! Et c’est que ce propose Le Mans Classic avec de véritables courses durant 24h non stop ! Après une édition 2012 très convaincante (lire l’article ici), j’espère bien être « du bon côté des grillages » cette année en profitant de mon partenariat avec AutomotivPress. En plus de la proximité avec la piste, une accréditation me permettrait l’accès à 2 zones absolument fantastique : l’immense ligne droite des Hunaudières, cette portion de route en pleine fôret fermée pour l’occasion. Au levé du soleil et au crépuscule, la lumière devient magique ! Mais c’est aussi l’accès à la pit-lane, au plus près des voitures et des équipes. Et si vous avez-lu mon reportage sur Sport&Collection ’19 (article à lire ici), vous savez à quel point j’apprécie cet endroit pour ces multiples possibilités ! Alors croisons les doigts pour que puisse obtenir ce fameux sésame qui m’ouvrirait les portes du monde merveilleux de l’Endurance Historique.

Autre point positif, la plupart des clubs des « Voitures de mes rêves » seront présents : Lamborghini, Ferrari, Z3, Serie 8, BMW France … bref, l’occasion de belles photos de groupe. D’ailleurs, j’espère aussi povoir profiter des tours de piste que s’offriront certains membres pour avoir des photos dynamiques. Après tout, les Hunaudières, le reste de l’année c’est une route nationale !

Pour vous faire saliver, petite revue des forces en présence côté compétition …

La Meserati T61 « Birdcage » pour les ’50s
La sublimissime Ferrari 312P pour les ’60s
mais durant cette même décennie, impossible de passer sous silence les merveilleuses GT40
et parce que c’est vraiment une période formidable, petit coup d’œil au V8 d’une Cobra !
Porsche est LE constructeur des ’70s avec la 917K. 1ère victoire en 1970… 14 autres suivront jusqu’à la dernière en 2017 !
Les 80’s ce sont les GroupC dont cette Sauber Mercedes C9, championne en ’89.
mais la reine c’est la Porsche 956 avec 4 victoires consécutives au Mans entre ’82 et ’85 !
On attaque les ’90s avec une autre auto mythique : la Mazda 787B remporte Le Mans ’91 avec son moteur rotatif à la signature sonore unique ! Un exemplaire devrait être en démo cette année …
Soleil couchant pour la Toyota Supra … pas le plus beau palmarès mais je l’adore ! Les ’90s, c’est l’apparition des GT basées sur les voitures de tourisme … ma catégorie de prédilection !
Enfin on bascule dans les années 2000 et le règne Audi : 8 victoires !
D’un point de vue photo, le but sera de mieux tirer parti de la nuit !

Evénement reporté en … Juillet 2021 ! 

20/22 Août – Alsace Rallye Festival, Molsheim

L’Alsace Rallye Festival est peut-être l’événement de l’année le moins raisonnable : c’est loin, c’est juste après la reprise du boulot, aucune idée si je pourrais obtenir une accréditation mais … c’est pile dans mon thème des « Reines du Rallye ». En fait, le concept est juste génial : des voitures de Rallye historiques triées sur le volet, avec leurs couleurs historiques, en mode démonstration sur des « spéciales » en boucle pour assister à plusieurs passages. Il y a des vraies, des répliques, des reconstruction, mais l’important pour l’organisateur c’est le respect de l’apparence du modèle original. « Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ai l’ivresse! » Je risque d’en choquer certains mais je suis ultra fan de la démarche. Alors que les voitures originales coûtent parfois des centaines de milliers, voire des millions d’euros, difficile de les attirer dans ce genre d’épreuve sans véritable enjeu pour leur palmarès. Tout semble penser pour le public et je suis très enthousiaste à l’idée de pouvoir photographier les reines du Gr. B, – Audi Quattro en tête – et peut être même quelques jeunettes du Gr. A ou WRC – Lancia Delta, Subaru Impreza, Ford Escort, … ! – avec des livrées si emblématiques : Martini, Rothmans, Alitalia, Philips, 555, ce sont ces couleurs qui rappellent des souvenirs au fan, plutôt que le n° inscrit sur la plaque de châssis ! Petite sélection de couples Modéles / Sponsors célèbres, ça se passe de commentaires !

Malgré toute la bonne volonté des organisateurs, pas d’autre solution que de reporter le rallye à une date ultérieure.

 

13 Septembre – Championnat de Frande de Drift, Calmont (31)

Le Drift … une discipline qui déchaîne les passions ! Les Pour, les Contre … j’ai choisi mon camps ! J’ai eu la chance d’en voir deux fois : une « compétition » lors du Driftstars ’09 à Monza (article à lire ici), et une démonstration lors du Jap’n Car Festival ’19 (article à lire ici). Dans les deux cas, j’ai été séduit par le spectacle proposé : les moteurs hurlants, la fumée, la maîtrise des pilotes … Quant aux voitures, les décos et appendices aéros sont vraiment très spectaculaires. La manche de Calmont, près de Toulouse, se déroule sur une petite route de montagne. Un cadre que j’imagine bien plus esthétique qu’un circuit. Et puis ça ramène à l’origine de la discipline, sur les routes sinueuses du Japon !

Sans surprise, les japonaises sont très largement représentées !
Aux premières loges, j’en ai pris plein les yeux, plein le nez, plein les oreilles … chair de poule garantie !

Les reports massifs en Septembre m’empêcheront vraisemblablement d’être de la partie en 2020.

19/20 Septembre – Rallye International de Charente, Angoulême

Autre grand classique ! Ce rallye touristique se déroule dans le cadre du week-end du Circuit des Remparts d’Angoulème. Un circuit en pleine ville avec de véritables courses d’autos anciennes, un concours d’élégance, des expos mais … je n’y suis finalement jamais allé. Car pour moi, le temps fort du week-end c’est le Rallye International (article à lire ici) qui se déroule le samedi. Un parcours touristique de haut niveau à travers la Charente. Mais c’est bien plus que cela … entre le rallye officiel, le rallye des club et tous les passionnés qui profitent de l’occasion pour défiler avec leurs autos, ce sont des centaines de voitures qui sillonnent le département ! Et ce pour le plus grand bonheur du public nombreux au bord de la route. Une ambiance de fête vraiment géniale, une ode à la passion automobile !

Départ au petit matin sur les Chais Magelis d’Angoulème …
… où la diversité est la règle …
… avant un départ sur les nombreux ponts de la Charente …
… dans la joie et la bonne humeur !
Pause repas le midi dans un cadre prestigieux, l’occasion de détailler les stars du convoi !
Et pour les clubs, les copains, les pauses sont improvisées partout !
Bref, un moment hors du temps en compagnie des plus belles autos de toutes les époques ! Alors, convaincus ?

Comme pour le Drift, pas impossible que cette date soit utilisée par un événement reporté. Mais pour l’instant ça se présente plutôt bien.

Septembre / Octobre – Les sorties Casi n’ Dommy

Parce que conduire avec les yeux rivés sur le GPS, la tête au prochain spot photo et le tictac d’une horloge dans les oreilles, ça n’aide pas à profiter au mieux de mon Speedy, les sorties entre copains restent la meilleure façon de prendre du plaisir au volant ! Les très nombreux événements couverts en 2019 m’ont écarté de ces sorties … Je leur réserve une petite place dans mon planning 2020 car avaler des centaines de kilomètres entre amis c’est juste GÉANT !! ❤

Quand l’ouvreur décide de s’arrêter au bord d’un étang !
Quand l’organisateur invite tout le monde pour l’apéro !
Quand on se gare devant l’hôtel … c’est tout de suite plus « organisé » !
Quand t’arrives à prendre un peu d’avance pour faire des photos en bord de route car l’important c’est de rouler !!

Pour l’instant rien n’est vraiment planifié, du coup, aucun risque de report !

Conclusion

L’année promet d’être dense, voire même condensée suite à cette crise sanitaire. Mais qu’importe, l’important est ailleurs pour l’instant … Espérons reprendre au plus tôt le cours « normal » de nos vies pour qu’assouvir notre passion redevienne notre principale préoccupation. Ce sera le signe que pour le reste, tout va bien!

Prenez bien soin de vous et @ bientôt pour de nouvelles Aventures Automobiles !

Si ce reportage vous a plu, vous pouvez vous inscrire à la newsletter ici.

Les dernières aventures :

6 Comments

  1. Avatar
    Dominique Chipotte
    25 mars 2020
    Reply

    beau calendrier !…et plein d’incertitudes ;)heureusement que le mois de septembre compte 6 we cette année !!!tu aurais du prévenir pour le conservatoire citroen, j’aurais bien fait l’assistant en te portant le trépied !

    • Avatar
      Sylvain
      29 mars 2020
      Reply

      Merci ! Pour le Conservatoire, c’était pas sûr jusqu’au dernier moment … mais je n’aurais pas pensé à toi de toute façon ! 🙂

      Intéressant à faire dans tous le cas et en effet, finalement ce sera la période Septembre/Octobre qui devrait être la plus chargée !
  2. Avatar
    casimir
    25 mars 2020
    Reply

    Ca donne envie ces presque sorties.

    Photos superbes, on espère que tu participeras pour de vrai à tout un tas d’événements.
    On en profitera comme d’habitude. Égoïstement 😉
    Et on compte sur toi en fin d’année avec Mr Chipotte !

    • Avatar
      Sylvain
      29 mars 2020
      Reply

      J’espère aussi, que ce soit pour les événements prévus/reportés ou les sorties MySpeedster en fin d’année ! De toute façon, avec un tel sevrage, même un rassemblement de supermarché pourrait donner la chair de poule ! 😀

  3. Avatar
    Max 'Le Gardéen' (ne pas confondre avec "Le Gardois)
    29 mars 2020
    Reply

    Belles balades par photos interposées. Les choix ont du être difficiles mais quel plaisir de découvrir une voiture exceptionnelle au détour d’un clic ! Merci et vivement la « reprise » d’une liberté retrouvée.

    • Avatar
      Sylvain
      29 mars 2020
      Reply

      Oui, le choix a été long et difficile, mais ça valait le coup. Je vais essayer de trouver des moyens pour utiliser ces archives 2009-2018 en dehors de la série Forza Italia.

      Pour la reprise, va falloir patienter je crois … 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *