Balade Porsche en Corrèze

Last updated on 19 mars 2021

Passer un dimanche ensoleillé à sillonner les routes de Corrèze en Speedy entouré de 4 Porsche… Pas mal comme programme pour ma première sortie de l’année !

Jeudi 18 Février, réflexe du matin, vérifier ses mails.

  • Dimanche 21 février, ciel bleu, soleil et + de 20°C en pointe sur la moitié sud de la France. Si tu es disponible, je te propose de te joindre à nous pour une journée de roulage dynamique d’environ 130 km sur de belles routes sélectionnées en Corrèze !

Cette balade est une initiative de Thierry, un lecteur assidu de mes aventures automobiles et avec qui j’ai échangé régulièrement ces derniers mois. Vivement Dimanche !

Rendez-vous à Uzerche (19) pour un départ prévu à 10h. J’arrive un peu en avance mais … je suis quand même le dernier. On dirait que notre petit groupe est pressé de se dégourdir les jantes ! Rapide présentation, mini topo sur le parcours du jour – sinueux, roulant, jolis paysages, on ne devrait pas être déçu – et Thierry sonne le départ. Je me place en queue de peloton pour profiter de la vue sur le convoi des 4 Porsche .

Lac des Bariousses

Petit échauffement sur des départementale larges, roulantes et parfaitement revêtues avant d’entrer dans le Parc Régional de Millevaches et rattraper la Vézère. Le Lac des Bariousses est un bon prétexte pour une première petite pause. Heureusement qu’il y a un petit vent glacial pour venir nous fouetter le visage sans quoi on se croirait au printemps !

Tous bien garés prêts à repartir ! Ces petites balades nous ont bien manqué ces derniers mois !

Le cadre se prête bien aux portraits rapprochés. L’heure de faire des présentations plus détaillées (de gauche à droite de haut en bas) :

  • Mon Speedster : Fidéle compagnon depuis bientôt 8 ans, il rempile pour une nouvelle saison ! Avec mes 147ch et seulement 4 cylindres, je suis le petit poucet de la bande !
  • La 911 (996) Carrera Cabriolet de Christophe : Mal aimée à sa sortie, elle entre petit à petit dans l’univers des Youngtimers et est de plus en plus appréciée. Comme mon Speedy, elle a toujours sa tenue d’hiver avec le hard-top.
  • La 911 (997) Turbo Cabriolet de Patrice : 500ch cheveux aux vents … ça décoiffe ! Sa configuration « Full Black » la rend très agressive.
  • La 911 (997) Carrera 4S d’Eric & Babeth : Il a osé la couleur, sur une Porsche !! Bon Ok, c’est un bleu nuit mais réhaussé par la bande blanche latérale, on pourrait la qualifier de Sport Chic ! Quant aux hanches larges dues aux 4 roues motrices … un délice à suivre des yeux sur la route !
  • Le Boxster (987) S de Thierry : J’aime beaucoup les feux arrières de cette version restylée. Clairement le plus affuté/sportif de la bande. D’ailleurs, il sera en tête du cortège toute la journée ! D’un autre côté c’est l’ouvreur du jour donc … ! 🙂

En écrivant cet article je me rends compte que focalisé sur les voitures et les discussions avec mes compagnons, je n’ai même pas pris le temps de contempler le Lac et d’en faire une petite photo. D’un autre côté, aujourd’hui je suis surtout un participant dont le but premier est de prendre du plaisir au volant alors tant pis s’il manque 2-3 photos … on repart ?!

La D32 du bonheur !

Eric & Babeth étant vraiment en mode « touristique », je me place devant eux pour ce second tronçon de la journée, juste derrière la 997 Turbo de Patrice. Les premiers kilomètres sont toujours très roulants jusqu’à ce qu’on bifurque sur la D32, à Bugeat. La route se rétrécie puis tournicote bien comme il faut à mesure qu’on s’enfonce dans le bois … humm, un vrai régal ! Légèrement distancé par le groupe des 3 premiers, je me dis que l’occasion est trop belle pour faire une petite photo de la 997 d’Eric. Chassez le naturel … je gare le Speedy sur le bas côté, je change d’objectif, j’affine les réglages et cours me placer à l’intérieur du virage précédent juste au moment où la musique du flat6 rompt le silence ambiant !

Et voilà, le retour de l’effet Explozoom !

Je reprends la balade dans son sillage pour le plus grand plaisir des yeux ! Ça ne vaut pas les couleurs de l’automne, mais la nature qui s’éveille au soleil de cette fin d’hiver, ce n’est pas mal non plus !

Oups, c’était moins une …

Avant le départ ce matin, il a été convenu que les dépassements étaient autorisés. C’est pas que je m’ennuie derrière Eric mais … si je passe devant, cela m’offrirait une possibilité de photo supplémentaire ! Oui je sais, je suis participant, je n’ai à penser à rien si ce n’est suivre la voiture devant moi mais… prendre des photos doit être maladif ! Clignotant, il me laisse passer, et j’ouvre bien grand les yeux en quête de la moindre opportunité de poser le Speedy en bord de route.

Tiens une voiture garée, je dois pouvoir me mettre juste derrière ! Pied sur le frein, graviers, ABS, ça ne ralenti pas beaucoup, j’arrivais peut-être un peu vite… ça y est, je suis arrêté. A quelques centimètres de la Dacia et du ravin, j’essuie un goutte de sueur sur mon front et me précipite dehors encore un peu étourdi par cette petite frayeur. D’autant qu’Eric est déjà là …

Tout ça pour ça … N’essayez pas d’y trouver un quelconque sens artistique, nous sommes bien en présence d’une photo loupée ! Mais l’anecdote méritait d’être illustrée.

Nous finirons ensemble les derniers kilomètres de cette D32 magique qui nous emmène au lieu de la seconde pause. Rouler, en toute décontraction, en mode balade, derrière une Carrera 4S, il faut savoir en profiter !

Pause café à Saint Augustin

Arrivés à Saint-Augustin, je place mon Speedy un peu à l’écart de mes camarades. La honte ? Peur de gâcher la photo de groupe? Non, du tout, juste que je ne sais pas résister à un petit shooting sur des pavés et devant une façade en pierres !!

Sans oublier la pause « Cars » qui va bien. D’ailleurs, j’ai bien fait de laver mes jantes ce matin :

Et puis regardez comme elles sont belles sans moi !

Je profite de la pause pour décliner ma traditionnelle « revue de logos » à la sauce Porsche !

Cliquez sur les images pour profiter du grand format 😉

Pour le café, rien de plus simple. Frapper à la porte du bar, commander et … le boire debout sous peine d’amende ! C’est pas l’idéal mais c’est l’occasion d’un mot d’encouragement pour le patron du bar qui voit son établissement fermé depuis des semaines … Un dernier portrait de mon Speedy et il est temps de repartir.

Un vrai petit coupé avec le hard-top et l’encadrement du pare brise peints !

En route pour Treignac

Résumé en 3 images de cette dernière portion de la matinée :

Hey, quelqu’un a vu Eric ?!

Oui oui, il arrive !

Et voilà notre groupe qui déboule à Treignac

A table !

Arrivé à La Brasserie, séance photos sur le parking.

Mais le plus important … qu’est-ce qu’on mange ?! Déguster un bon plateau repas sous le soleil – dans le respect des normes sanitaires en vigueur bien entendu, ça a quand même quelque chose d’assez improbable ces temps-ci. D’autant qu’en discutant avec l’hôtelier, il n’entrevoit pas vraiment la lumière au bout du tunnel… Pourtant il conserve une bonne humeur qui fait plaisir à voir. Bref, un moment un peu hors du temps.

Promenade digestive

  • Thierry, je pars un peu en avance pour essayer de trouver un coin photo sur les premiers kilomètres. Laissez-moi juste 5-7 minutes d’avance svp.
  • Pas de problème, bien sûr, avec plaisir !

Cette fois-ci aucune prise de risque, j’ai le temps de choisir mon emplacement volontairement moins « sinueux » que celui du matin pour rendre compte de la diversité des routes de la journée !

On s’est déjà croisé non ?

Lors de la pause déjeuner, j’avais remarqué une Mégane 4RS noire sur le parking en face de nous. L’environnement n’étant pas photogénique, je ne l’ai pas photographiée. Mais Ô surprise, alors que j’attendais le passage de notre groupe, c’est la Mégane qui a déboulé en premier et m’a permis de valider mes réglages.

Plus tard, alors que je retrouve le groupe à l’église Saint Martial de Lestards, elle est arrêtée avec nous ! Nous entamons la discussion et il s’avère que j’avais déjà croisé Patrick à de nombreuses reprises sans le savoir.

  • Tu fais des photos pour le rallye des Remparts d’Angoulème ?
  • Oui, ça m’est arrivé ces dernières années.
  • Je me disais bien aussi, je me souviens de ton Speedster bleu.
  • Il y en a un autre souvent également.
  • Garé en bord de route avec un photographe à côté ?
  • Euh … ça je crois pas !!

Mais plus étonnant encore, nous parlons du Tour Auto 2020 de passage en Corrèze. Et quand il me dit qu’il a suivi une partie de l’itinéraire avec son A110, ça fait Tilt !

  • Un peu avant Turenne je suis resté de longues minutes allongé en bord de route l’objectif rivé sur un brin d’herbe délicieusement éclairé. Mais pas un seul concurrent n’est passé à ce moment-là. Par contre il y a bien eu une Alpine A110… c’était toi ?
  • Possible oui.

Une vérification d’immatriculation plus tard, Bingo, c’était bien lui ! Au final, après recherches dans mes archives et en comptant les images du jour, je l’ai photographié 5 fois depuis 2015 !

Pris par cette discussion, je n’ai pas vu le temps passer. Du coup, quand Thierry annonce le départ – c’est qu’on a un couvre-feu à respecter – je cours faire une photo de l’église en vitesse avant de remonter en voiture !

C’est la seule église de France avec toit en chaume, incroyable non ?

Panorama du Suc au May

Prochaine étape ? La table d’orientation au sommet du Suc au May. Avec ces 908m, c’est le 3ème point culminant du massif des Monédières mais celui qui offre le plus beau panorama !

Sauf que le soleil a laissé place à un épais voile nuageux… dommage !!

Le vent froid qui nous accompagne depuis ce matin écourte quelque peu la contemplation.

  • Ouah c’est beau ! C’est bon, on redescend ? Ça caille !

Pas complètement convaincu par le spot photo du début d’après-midi, je repars un peu en avance pour immortaliser une dernière fois notre groupe dans la descente en sous-bois qui nous ramène à la route principale. Cette fois-ci c’est plus réussi !

De là on va se laisser glisser jusqu’à l’arrivée dans une vingtaine de kilomètres.

Vu la couche de graviers sur la chaussée, je vais conserver mes distances !!

Clap de fin à Chamboulive

La rue principale de Chamboulive est vraiment typique des villages Limousin : façades en pierres, 1er étage à colombage, le cliché idéal pour conclure notre périple !

Avant de se séparer, les participants se prêtent à un petit concours : qui parviendra à s’extraire le plus élégamment du Speedy ? Ah c’est sûr que ça change des confortables baquets de leurs Porsche respectives. En tout cas j’ai été ravi de l’accueil, du parcours et des quelques photos que j’ai faites. Autant je commence à bien connaître les routes de Haute-Vienne et de Creuse, autant je n’avais finalement pas beaucoup roulé en Corrèze.

Dernier dilemme ? Quel itinéraire pour rentrer sur Limoges ? L’autoroute ? J’ai déjà donné ce matin… alors va pour l’ancienne nationale 20. C’est ainsi que je finis la journée derrière le Boxster S de Thierry et avec la 996 de Christophe dans le rétro.

Entre le Stage Drone que j’ai fait hier (article à lire ici) et cette belle balade, c’est une reprise plutôt intense !

@ bientôt pour de nouvelles Aventures Automobiles !


Que vous soyez participants, organisateurs, spectateurs ou simples lecteurs, n’hésitez pas à laisser un mot en commentaire, ça fait toujours très plaisir !

Ce reportage vous a plu ? Inscrivez-vous à la newsletter ou suivez-moi sur Facebook et Instagram pour être informés des nouvelles publications ! 😉

16 Comments

  1. Avatar
    Paul
    11 mars 2021
    Reply

    Résidant bien loin de la Corrèze, je ne pense connaître que l’un d’entre vous. Connu comme le loup blanc, ce garçon, d’ailleurs, surnom qui semble bien aller à ce duo du Boxster immaculé et de son pilote carnassier (à table…).Très chouette reportage avec de bien belles photos… Merci pour cela! Profitez de la vie, amis sportifs. Sur base d’un terme qui n’appartient pas au loup blanc mais qu’il a adopté spontanément: la Sportivialité. Et avec un qualificatif qui lui appartient et qu’il m’a appris un soir de folie : Mucho Mas!Vive la vie et vive l’Amitié!😎

  2. Avatar
    Sylvain
    11 mars 2021
    Reply

    Par chance, même si nous l’avons suivi toute la journée comme des moutons, il ne nous a pas dévoré ! 😅

  3. Avatar
    Thierry
    11 mars 2021
    Reply

    Cette sortie hivernale est sublimée par tes magnifiques photos et ton savoureux reportage, tout comme les commentaires😊 Merci Sylvain👍

    • Avatar
      Sylvain
      11 mars 2021
      Reply

      Merci à toi pour l’invitation 😉

  4. Avatar
    GEORGE
    11 mars 2021
    Reply

    En quelques mots : Super Sylvain roi de la photo, du reportage et bientôt expert en drone. Ca promet du très haut niveau et beaucoup de passion. La halte repas à Treignac avait été minutieusement choisie par Thierry pour le plaisir de nos papilles affamées en ces temps difficiles ou s’asseoir en terrasse était un souvenir lointain…..Encore un grand bravo pour notre super photographe et reporter Sylvain. A trés bientôt. Elisabeth et Eric😀

    • Avatar
      Sylvain
      11 mars 2021
      Reply

      Quel enthousiasme Eric !! Faut dire qu’on voit quasiment que ta C4S bleue du début à la fin … 🤣 Merci pour ton commentaire en tout cas, au plaisir de se recroiser 😉

  5. Avatar
    GEORGE
    11 mars 2021
    Reply

    En effet on voit beaucoup mon 4 S photographié sous toutes les coutures et les cailloux qui volent sous mes pneus à un moment. Je trouve que le bandeau blanc de bas de caisse Porsche lui va pas si mal et apporte de la fantaisie sur ce bleu nuit très strict. Certains n’approuvent pas . A bientôt E.G

    • Avatar
      Sylvain
      11 mars 2021
      Reply

      Le valide le bandeau Porsche ! 😉 Et je confirme aussi pour les cailloux, les feuilles, les pommes de pin … c’est dangereux de te suivre ! 😀

  6. Avatar
    Casimir
    12 mars 2021
    Reply

    Invitation à la balade, Flat 6 et superbes photos merci Sylvain. Au top. comme d’habitude 😍😍 Encore une preuve que Speedy et Porsche cohabitent sans problème. Coupe, 4S, Turbo, Cabrio avec 3 caisses pas mal de configuration de 911 couvertes. Pour une prochaine, il faudra convier une Targa et ou 991 et 992 plutôt qu’un croco pour couvrir toutes modernes…

    • Avatar
      Sylvain
      12 mars 2021
      Reply

      Quelle bonne idée une Targa !! 😍 Et pour être complet, un petit Cayman pour accompagner le Boxster de Thierry ça m’irait bien aussi 😇

  7. Avatar
    Blacksrookie
    12 mars 2021
    Reply

    Beau reportage. Dommage que tu n’ai pas pris de photo ! 😜

    • Avatar
      Sylvain
      12 mars 2021
      Reply

      Et oui, j’ai oublié d’oublier de prendre des photos ! 🤣

  8. Avatar
    The Maxque.
    12 mars 2021
    Reply

    Magnifiques toutes ces vieilles pierres et pavés moussus ! Mais j’ai peut être loupé quelque chose lors de la lecture de cette agréable balade en Corrèze. Mais c’est bien sûr : le dimanche ensoleillé et le petit vent glacial sans lesquels …

    • Avatar
      Sylvain
      12 mars 2021
      Reply

      Pierres et mousse c’est local. Le vent c’est moins habituel. Quant au soleil… je ne me prononcerai pas ! 😀

  9. Avatar
    Gtvpp
    13 mars 2021
    Reply

    Encore un reportage avec des belles photos de voitures dans de beaux cadres ,ça donne envie d’en être ! 👍😉

    • Avatar
      Sylvain
      13 mars 2021
      Reply

      Merci Philippe ! Content de voir qu’un format moins « préparé » plait également. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *